Ouvrir le menu principal

Passage du Prado

chemin de Paris, France

10e arrt
Passage du Prado
Image illustrative de l’article Passage du Prado
Vue depuis l’entrée par le boulevard Saint-Denis.
Situation
Arrondissement 10e
Quartier Porte-Saint-Denis
Début 18, boulevard Saint-Denis
Fin 12, rue du Faubourg-Saint-Denis
Morphologie
Longueur 120 m
Largeur m
Historique
Création 1785
Dénomination 1930
Ancien nom Passage du Bois-de-Boulogne
Géocodification
Ville de Paris 7753
DGI 7781

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Passage du Prado
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le passage du Prado est un passage couvert situé dans le 10e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

Le passage du Prado est l'un des deux passages couverts du 10e arrondissement de Paris, avec le passage Brady, situé légèrement plus au nord sur la rue du Faubourg-Saint-Denis.

Le passage relie la rue du Faubourg-Saint-Denis au boulevard Saint-Denis en formant un coude à angle droit en son milieu. Les deux parties sont reliées par une rotonde.

Le passage est régulièrement décrié, tant à cause de certaines activités commerciales telles que les ongleries, gênantes pour les riverains[1], qu'en raison de son état de dégradation ainsi que l'insécurité qui y règne[2].

En 2014, les habitants du quartier, réunis au sein de trois associations, multiplient les initiatives pour rendre le passage plus serein ; avec deux cents signatures, une pétition qui dénonce la dégradation totale du cadre de vie a été remise à Bertrand Delanoë[3].

Le passage du Prado est une voie privée ouverte tous les jours au public de h à 20 h[4].

Ce site est desservi par la station de métro Strasbourg - Saint-Denis.

Origine du nomModifier

Le nom du passage fait référence au musée du Prado à Madrid, en Espagne. Il a été donné au passage en 1930. Avant cette date, il est appelé « passage du Bois-de-Boulogne », en référence à un bal public qui s'y trouvait, le bal du Bois-de-Boulogne[5].

Le style architectural des supports de la verrière renvoie clairement à l’exposition des Arts décoratifs de 1925[4].

HistoriqueModifier

Le passage est créé en 1785. Initialement découvert, il est couvert en 1925.

Les travaux de rénovation du passage ont commencé le 26 mars 2012. En mai 2012, démolition du sol, réfection des alimentations et coulage d'une dalle de béton. De mai à fin juin 2012, réfection des fermes, de l’électricité et mise en place des éclairages. Début juillet 2012, mise en place du revêtement définitif du sol. Il s'agit d'un produit innovant constitué d'asphalte incrusté de morceaux de verre et poli. La mise en lumière est assurée par l'artiste Yann Kersalé[6].

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. « Le passage du Prado devient irrespirable », Le Parisien, 23 décembre 2010.
  2. « Les proprios du Prado refusent l'insécurité », 20 minutes, 6 mai 2011.
  3. « Le trafic de drogue gangrène le passage du Prado », sur leparisien.fr, .
  4. a et b « Le passage du Prado à Paris », sur passage-prado.org (consulté le 14 avril 2012).
  5. Félix Lazare et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, .
  6. « Les travaux de rénovation du passage sont achevés !!! », passage-prado.org.