Parc national de Kings Canyon

parc national des États-Unis

Le parc national de Kings Canyon (en anglais Kings Canyon National Park) est un parc national américain situé dans la Sierra Nevada en Californie. Il fait partie avec le parc national de Sequoia de la réserve de biosphère de Sequoia et Kings Canyon, reconnue en 1976 par l'UNESCO. Il est géré conjointement avec le parc national de Sequoia par le National Park Service.

Parc national de Kings Canyon
(en) Kings Canyon National Park
Dusy Basin in Kings Canyon1.jpg
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
1 869,25 km2[2]
Point culminant
Administration
Nom local
(en) Kings Canyon National ParkVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Création
Patrimonialité
 Réserve de biosphère (1976, Sequoia - Kings Canyon)
Visiteurs par an
566 810
Administration
Site web
Localisation sur la carte de Californie
voir sur la carte de Californie
Green pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Green pog.svg

Le Kings Canyon est un large canyon de granite creusé par les glaciers et la Kings de plus de 1 200 mètres de haut. Il acquiert le statut de parc national sur décision du Congrès des États-Unis en 1940.

GéographieModifier

Le parc national de Kings Canyon, situé sur le versant ouest de la Sierra Nevada à l'est de la vallée de San Joaquin, est divisé en deux sections distinctes. La section ouest, plus petite et plus ancienne, se concentre autour de Grant Grove - qui abrite de nombreux séquoias du parc - et possède la plupart des installations pour les visiteurs. La section orientale, plus vaste, qui représente la majorité de la superficie du parc, est presque entièrement sauvage et contient les canyons profonds des fourches moyenne et sud de la rivière Kings.

FloreModifier

Plus de 1 200 espèces de plantes se trouvent dans les parcs Kings Canyon et Sequoia, ce qui représente environ 20% de toutes les espèces végétales de l'État. En 1976, Kings Canyon a été désigné par l'UNESCO comme faisant partie de la réserve de biosphère Sequoia-Kings Canyon.

En raison de la grande diversité d'altitudes, le parc est caractérisé par plusieurs communautés végétales importantes. Aux altitudes les plus basses, le parc touche la zone de contreforts de la Sierra assez sèche qui se compose principalement de chaparral, de broussailles et d'arbustes. Des chênes, des sycomores, des saules et divers feuillus se trouvent souvent le long des ruisseaux et des sources à des altitudes plus basses.

À moyenne altitude, la majeure partie du parc est constituée de forêts mixtes de conifères montagnardes : pin ponderosa, cèdre à encens, sapin blanc, pin à sucre et des bosquets dispersés de séquoias géants prévalent dans des régions telles que Cedar Grove et les pentes à moyenne altitude autour de Grant Grove. À Kings Canyon, qui s'étend presque entièrement d'est en ouest, il y a une différence marquée entre le mur nord - qui est plus chaud et plus sec en raison de l'exposition au soleil - et le mur sud plus frais et ombragé qui est plus fortement boisé. Plus haut, à l'approche de la zone subalpine, on trouve de plus en plus de sapins rouges et de pins tordus ; le pin à écorce blanche, la pruche des montagnes et le pin sétaire dominent dans les zones proches de la limite des arbres.  Au total, 81 920 ha de forêts anciennes sont partagées entre les parcs nationaux Sequoia et Kings Canyon.

Bien que son parc sœur au sud, Sequoia National Park, soit mieux connu pour ses séquoias géants, Kings Canyon possède également de grands peuplements de séquoias - dont le Général Grant, le deuxième plus grand arbre sur Terre, au milieu de General Grant Grove. Le Redwood Mountain Grove, situé à une courte distance plus au sud, est le plus grand bosquet de séquoias survivant au monde, couvrant plus de 1 000 ha;  il contient également le plus haut séquoia connu, à 95 mètres.

Dans le haut pays alpin, les communautés végétales sont principalement des prairies, alpages, des herbes et des arbustes avec quelques bosquets épars de pins.

FauneModifier

Les forêts fournissent un habitat à de nombreuses espèces de mammifères telles que le cerf mulet, le mouflon de Sierra Nevada, les pumas de montagne et les ours noirs, ainsi qu'une diversité d'espèces d'oiseaux et de reptiles. Le Service des parcs participe à la restauration de la population de mouflons d'Amérique, qui sont considérés comme menacés dans la région; en 2014, plusieurs mouflons ont été relâchés dans la région de Sequoia-Kings Canyon. Les grizzlis erraient également à l'origine dans le parc, mais ont été chassés jusqu'à l'extinction au début des années 1900. Les fourches de la rivière Kings à ces altitudes moyennes et inférieures sont également bien connues pour leur truite sauvage; le Kings est connu comme "l'une des meilleures pêcheries de truites de grande taille de l'état".

Les talus abritent de petits mammifères comme les pikas et les marmottes à ventre jaune. Les oiseaux tels que les pinsons à couronne grise et les pipits d'Amérique et les espèces d'amphibiens sensibles comme les grenouilles à pattes jaunes des montagnes et les crapauds Yosemite se nourrissent d'insectes près des lacs alpins et des zones humides. Des animaux plus gros comme les ours peuvent s'aventurer dans la zone alpine à la recherche de nourriture (un comportement désormais exacerbé par une mauvaise élimination des déchets par les campeurs), mais n'y hivernent pas.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) U.S. Geological Survey, « Kings Canyon National Park », sur Geographic Names Information System (consulté le 8 juillet 2010).
  2. (en) « National Park Service Liste of Acreage as for 09/30/2009 », sur National Park Service (consulté le 8 juillet 2010).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier