Parc linéaire Le P'tit Train du Nord

Parc inéaire Le P'tit Train du Nord
(Route Verte 2)
Cartouche
Parc linéaire le P'tit Train du Nord
Parc linéaire le P'tit Train du Nord
Généralités
Type Piste cyclable en gravier et pavée. Préparez votre voyage en visitant le site web de la Corporation du Parc Linéaire Le P'tit Train du Nord : https://ptittraindunord.com/
Création 1996
Longueur 230 km

Localisation Laurentides, Québec
Réseau Route verte québécoise
Sentier transcanadien
Parcours
Direction Sud → Nord et Nord → Sud
Extrémité Sud Bois-des-Filion
Extrémité Nord Mont-Laurier
Secteur(s) traversé(s) Laurentides, QC, Canada

Bois-des-Filion, QC, Canada Sainte-Thérèse, QC, Canada Mirabel, QC, Canada Saint-Jérôme, QC, Canada Prévost, QC, Canada Piedmont, QC J0R, Canada Sainte-Adèle, QC, Canada Val-Morin, QC J0T 2R0, Canada Val-David, QC, Canada Sainte-Agathe-des-Monts, QC, Canada Saint-Faustin--Lac-Carré, QC J0T, Canada Mont-Tremblant, QC, Canada Labelle, QC J0T, Canada Rivière-Rouge, QC, Canada Nominingue, QC J0W 1R0, Canada Mont-Laurier, QC, Canada

Site web [1]

Le Parc linéaire P'tit Train du Nord est le plus long parc linéaire au Canada[1] et un segment cyclable de la Route Verte 2 dans la région des Laurentides, au Québec[2].

Historiquement, il s'agit d'un ancien service de train de passagers et de fret qui reliait Montréal à Mont-Laurier. Le chemin de fer fut construit entre 1876 et 1909 et c'est à la fin des années 1980 que l'on mit fin à ces opérations.

HistoireModifier

Chemin de ferModifier

Bien que le territoire des Laurentides fut colonisé par les Européens dès 1769, il faut attendre la deuxième moitié du XIXe siècle avant que plusieurs villages s'y développent. Le curé Antoine Labelle, abbé de Saint-Jérôme, encouragea la colonisation de cette région afin de freiner l'important exode des Canadiens-français qui avait cours à l'époque. Cependant, les villages se retrouvaient complètement isolés durant l'hiver, les routes devenant complètement impraticables. Il fit donc pression auprès du gouvernement de créer une ligne de chemin de fer, afin de desservir « les Pays d'en haut ».

Après des années de promesses de plusieurs gouvernements successifs, un premier tronçon, reliant Montréal et Saint-Jérôme, est inauguré le . En 1882, le Canadien Pacifique achète l'emprise et prolonge la voie, qui atteindra la ville de Mont-Laurier en 1909.

Ce train permit aux villages des Laurentides de s'approvisionner de manière stable durant tout l'année, d'améliorer le service postal et d'installer un réseau de communication télégraphique. Mais aussi, elle permit aux villages d'exporter leurs marchandises (essentiellement du bois de chauffage) vers Montréal, contribuant au développement économique de la région. Le train apporte également des dizaines de milliers de touristes chaque hiver, venus pratiquer le ski.

Avec les années, le réseau routier se développa également . Dès 1941, la route 117 est désormais ouverte tout l'hiver jusqu'à Mont-Laurier. Puis, vers les années 1960, il y a une explosion de construction d'autoroutes au Québec. L'autoroute des Laurentides, construite entre 1958 et 1974, amène l'interruption du service de passager dès 1960. Il sera brièvement remis en service de façon limité entre 1977 et 1981 avant d'être définitivement abandonné. La ligne fut encore utilisée jusqu'en 1989 pour le transport de marchandises.

Renaissance du tronçonModifier

En 1986, un projet de réseau muséal des gares et de réutilisation de l'emprise est présenté. Des démarches commencent dès 1988 pour reconvertir l'emprise en un parc linéaire. En 1994, le gouvernement du Québec acheta l'emprise ferroviaire puis en fit la location aux municipalités régionales de comté concernées[3]. Celles-ci mirent en place le Parc linéaire du P'tit Train du Nord. Inauguré en 1996, cette piste cyclable relie Laval à Saint-Jérôme, puis monte dans les Laurentides, jusqu'à Mont-Laurier, pour une distance d'environ 230 km.

 
Panneau historique à la gare Prévost.

GaresModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Liens externesModifier

GuidesModifier

  • Collaboration, Série, La Route du Lièvre Rouge. (Site Web Lire en ligne)
  • Collaboration, Guide d'interprétation du Parc linéaire Le P'tit Train du Nord - Section Antoine-Labelle: Attraits environnementaux et patrimoniaux, 2008, 54 p. (PDF Lire en ligne)