Saint-Jovite

ville canadienne du Québec

Saint-Jovite
Regroupée à Mont-Tremblant
Saint-Jovite
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Québec
Statut de la municipalité Municipalité, Village
Démographie
Population 5 515 hab. (2016)
Densité 552 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 07′ 07″ nord, 74° 35′ 39″ ouest
Superficie 999 ha = 9,99 km2
Divers
Date de constitution 1885
Date de dissolution 2000
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Saint-Jovite

Saint-Jovite est un secteur de la municipalité de Mont-Tremblant, qui autrefois était une ville du Québec située dans la MRC des Laurentides et la région administrative des Laurentides. Elle fut fusionnée à Mont-Tremblant le [1]. Ses habitants sont des Jovitiens et des Jovitiennes. Le nom de la ville vient de saint Jovite, qui subit le martyre avec son frère Faustin[2] en Lombardie au IIe siècle.

Rue Principale, Saint-Jovite, carte postale
Rue Principale, Saint-Jovite, carte postale

Depuis sa fusion, Saint-Jovite désigne le secteur de l'ancienne municipalité dans la nouvelle ville de Mont-Tremblant.


HistoireModifier

L'histoire de Saint-Jovite débute avec la colonisation des Laurentides dirigée par le curé Antoine Labelle. L'église de la paroisse est construite en 1885 et bénie en 1889. Le village devient ensuite officiellement une municipalité le par la scission des Cantons-unis de De Salaberry et de Grandison. Le village devient alors une ville le et fusionne finalement avec les municipalités de Lac-Tremblant-Nord et Mont-Tremblant[3].

TourismeModifier

Le secteur Saint-Jovite a grandement profité de son emplacement géographique. Situé à environ 12 km du mont Tremblant, il profite grandement du tourisme. Le trajet où passait anciennement le fameux P'tit Train du Nord dans le nord du village a été transformé en parc linéaire de plus de 200 km où passent maintenant une piste multifonctionnelle, où peuvent entre autres passer des piétons et des vélos[3].

L'ancienne gare, quant à elle, a été rénovée en restaurant et fait maintenant partie des attraits touristiques de la ville.

Église Saint-JoviteModifier

L'église prend d'abord naissance en 1880 dans une maison à deux étages. La paroisse s'agrandissant rapidement, il est décidé, à l'initiative du curé Samuel Ouimet, de construire une église en pierres. Les travaux débutent en 1888. Ouverte l'année suivante, l'église est terminée en 1896. Des transepts sont ajoutés en 1930. La nef est agrandie en 1950 et peut accueillir plus de 1200 personnes. L'intérieur a fait l'objet de travaux de restauration en 2004.

Liens externesModifier

RéférenceModifier

  1. (en) « Fusions, défusions, à l'heure des référendums (région 05) », Radio-Canada (consulté le 28 décembre 2010)
  2. Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.
  3. a et b « Secteur de Saint-Jovite de Mont-Tremblant », sur Histoire du Québec (consulté le 8 novembre 2019)