Parc Grūtas

Le parc Grūtas est un musée de plein air présentant une collection de statues et d'autres objets emblématiques de l'ère soviétique. Il a été fondé en 2001 par l'entrepreneur et ancien lutteur Viliumas Malinauskas, près de la ville de Druskininkai à environ 130 km au sud-ouest de Vilnius.

Une statue de Staline dans le Parc Grūtas ; élevée à l'origine à Vilnius.

Lorsque la Lituanie accéda à l'indépendance en 1990, ces statues furent stockées en différents lieux. Malinauskas demanda au gouvernement lituanien de lui remettre ses sculptures afin de créer un musée privé.

Ce parc à thème soviétique est situé au sein du parc national de Dzūkija. En plus des statues, il présente également des reconstitutions de l'univers concentrationnaire des goulags soviétiques : baraquement, mirador et barbelés. L'exposition, tout en étant avant tout informative, essaie de garder une pointe d'ironie et d'humour. Cependant, le sujet même du parc renvoie à une page tragique de l'histoire du pays. Sa création a entraîné une opposition assez forte. Aujourd'hui encore, son existence reste controversée.

Le parc propose aussi une plaine de jeu pour enfants, un mini-zoo et des cafés. Tous ces lieux sont parsemés de reliques de l'ère soviétique.

ExpositionModifier

Contrairement à la croyance largement répandue, cette statue de Lénine n'a pas été endommagée par la foule en joie lors de la chute du communisme. Plus prosaïquement les dégâts ont été causés par la grue utilisée lors de son enlèvement à Vilnius.

L'exposition est organisée autour de cinq sphères. Un panneau avec une brève description du ou des personnages représentés est apposé sur toutes les statues. À l'exception de Karl Marx, toutes représentent des femmes et des hommes ayant personnellement participé à l'occupation de la Lituanie. En tout, l'exposition présente 86 statues, de 46 sculpteurs différents.

La sphère totalitaireModifier

La sphère de la terreurModifier

La sphère soviétiqueModifier

Présente des personnages ayant combattu contre l'indépendance de la Lituanie en 1918-1919 :

La sphère rougeModifier

Ironise sur l'idéal du résistant soviétique

La sphère de l'occupationModifier

Divers personnages ayant participé à l'occupation soviétique en organisant la terreur.

La sphère de la mortModifier

Organisateurs et chefs de divers milices et organisations anti-nationalistes.

AnecdotesModifier

  • Le parc Grūtas et son fondateur Viliumas Malinauskas ont gagné en 2001 le prix Ig Nobel de la paix sous le nom Le monde de Staline[1].
  • Un conflit oppose depuis le parc et l'association lituanienne des droits d'auteur. Cette dernière demande que le parc paie les droits aux sept artistes lituaniens qui ont sculpté certaines des statues[2]

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier