Ouvrir le menu principal

Paradis pour tous

film de Alain Jessua, sorti en 1982
Paradis pour tous
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de l'affiche de 1982

Réalisation Alain Jessua
Scénario Alain Jessua
André Ruellan
Acteurs principaux
Sociétés de production A.J. Films
Films A2
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie dramatique
Durée 110 minutes
Sortie 1982

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Paradis pour tous est un film français réalisé par Alain Jessua sorti en 1982.

SynopsisModifier

Alain Durieux est dépressif. Il consulte le docteur Valois qui lui prescrit une nouvelle thérapie née de ses recherches : le « flashage ». Il s'agit, pour tout résumer, de ' couper le nerf de l'émotion '. Durieux renaît à la vie, une vie toute rose dont il ne perçoit définitivement plus la moindre grisaille. Un monstre est né autour duquel le malheur fait la ronde. On apprend bientôt que les " flashés " sont assez pour former une communauté, leur bonheur radieux fait des envieux. Les postulants sont désormais innombrables. Valois mesure l'horreur de son invention. Lâchement, il choisit de se flasher aussi. L'épouse de Durieux devra y passer à son tour. Durieux, victime d'un accident, ne quittera plus son fauteuil roulant ultra perfectionné mais roulera mieux encore leur ménage à trois dans une félicité immuable, la tête vide de toute angoisse, de tout doute, de toute sensibilité.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Paradis pour tous, tourné en mars 1982[1], est le dernier film de Patrick Dewaere, qui met fin à ses jours le 16 juillet 1982, soit un mois avant la sortie du film. En France, le film totalise 558 557 entrées, dont 149 413 entrées sur Paris et sa périphérie[2].

Stéphane Audran a été nommée aux Césars pour ce film, dans la catégorie du César de la meilleure actrice dans un second rôle en 1983.

CritiquesModifier

Pour le magazine Télé 7 jours, Paradis pour tous est « outré, racoleur, un film qui crée un malaise, d'autant plus que c'était le dernier tourné par Patrick Dewaere »[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Mort d'Alain Jessua, réalisateur de "Paradis pour tous" et des "Chiens" », culturebox.francetvinfo.fr, 1 décembre 2017.
  2. « Paradis pour tous », sur jpbox-office.com (consulté le 29 novembre 2014)
  3. Télé 7 jours no 1404, du 25 avril au 1er mai 1987, p. 71

Lien externeModifier