Panakhranta

Panakhranta. Icône de la Mère de Dieu «Vcetsaritsa». Athos, XVII

La Panakhranta (du grec ancien Πανάχραντα, immaculée, pure, sans péché) (en russe: Панахра́нта), appelée aussi Vcemilostivaïa (miséricordieuse), Vcetsaritsa, est un des types de représentations iconographiques de Notre-Dame assez proche de l'Odigitria. La caractéristique de ce type d'icônes est que la Mère de Dieu y est représentée siégeant sur un trône avec l'Enfant-Jésus sur les genoux. Le trône symbolise la grandeur royale de la Mère de Dieu. Ce type de représentation est apparu à Byzance aux XIe et XIIe siècles[1]. Une des plus vénérées, parmi ces icônes, est celle exposée à la Galerie Tretiakov et qui date d'environ 1288 : Notre-Dame de Svenskaïa (Petcherskaïa) avec les saints Antonius et Féodocius. Elle donne ce nom de Petcherskaïa aux icônes sur lesquelles la Vierge Marie tient l'Enfant des deux mains sur ses genoux[2].

VuesModifier

RéférencesModifier

  1. (ru) art byzantin et russe ancien, Vlasov V. G, Dictionnaire /Власов В. Г. «Византийское и древнерусское искусство». Словарь терминов.
  2. Louis Réau L'art russe , des origines à Pierre le Grand, Henri Laurens éditeur à Paris p. 151

SourcesModifier

Articles connexesModifier

LiensModifier