Ouvrir le menu principal

Palamède de La Grandière

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De la Grandière.
Palamède de La Grandière
Fonction
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
Maine-et-LoireVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Palamède-Pierre-Félix-Marie, vicomte de La Grandière est un homme politique français né le à Paris (VIIe) et décédé le à La Jumellière (Maine-et-Loire)

Petit-fils de l'amiral Pierre-Paul de La Grandière, il débute par une carrière militaire. Ancien élève de Saint-Cyr, il est lieutenant de cavalerie en 1914. Il passe sa licence en droit à la faculté de droit de Poitiers. D'abord lieutenant au 8e régiment de cuirassiers, il est ensuite affecté à l'armée d'Orient, il reçoit de nombreuses décorations étrangères. Il quitte l'armée avec le grade de chef d'escadron après la fin de la guerre et s'occupe de la gestion de ses domaines dans le Maine-et-Loire.

Conseiller municipal d'Angers en 1925 et 1929, il est rapporteur général du Budget de la ville et administrateur de l'hôpital. Il fonde la Ligue des Catholiques d'Anjou. Il est élu sénateur de Maine-et-Loire le 14 janvier 1934, et bien que non inscrit, siège à droite. En 1940, il est secrétaire du Sénat. Le 10 juillet 1940, il ne prend pas part au vote des pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Il reste sénateur jusqu'en 1942.


DécorationsModifier

GénéalogieModifier

  • Il est fils de Augustin-Félix-Marie de La Grandière (1849-1918), capitaine, conseiller général du Finistère et de Blanche-Marie-Suzanne, fille du marquis de Saint-Genys (1860-1936) ;
  • Il épouse en 1910 Jeanne-Marie Émilie Waudru d'Ursel (1889-1926) ;
  • Il épouse en 1926 Simone d'Andigné de la Blanchaye (1892-1933), dont :
    • Annie de La Grandière (1931-2008)
    • Gilles de La Grandière, vicomte x Anne Marguerite Marie Sophie Geneviève du Fresne de Virel.

SourcesModifier

  • « Palamède de La Grandière », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]