Palaeotherium

genre fossile de mamifère
Squelette de P. magnum (Albert Gaudry, avant 1908).
Reconstitution par Heinrich Harder (vers 1920).

Palaeotherium (« vieille bête ») est un genre éteint de périssodactyle primitif.

DescriptionModifier

Georges Cuvier l'a décrit comme une sorte de tapir et c'est donc ainsi qu'il a été traditionnellement reconstitué. Les ré-examens récents des crânes montrent que sa cavité nasale n'était pas conçue pour soutenir une trompe. D'autres études anatomiques récentes suggèrent aussi que Palaeotherium, ainsi que d'autres genres de palaeotheridés comme Hyracotherium, étaient étroitement apparentés aux chevaux.

Les espèces moyennes de Palaeotherium mesuraient environ 75 cm au garrot et vivaient dans les forêts tropicales couvrant l'Europe il y a 45 millions d'années, dans la première moitié de l'Éocène[1]. La plus grande espèce, P. magnum de l'Éocène moyen de la France, était presque aussi grande qu'un cheval. Les premiers fossiles de Palaeotherium furent trouvés près de Paris, dans les gypses de Montmartre et des Buttes Chaumont[2].

Liste d'espècesModifier

Selon Paleobiology Database (27 octobre 2016)[3] :

Notes et référencesModifier

  1. (en) Joomun, S. C.; Hooker, J. J.; Collinson, M. E. (2008). "Dental wear variation and implications for diet: An example from Eocene perissodactyls (Mammalia)". Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology 263 (3–4): 92
  2. (en) Patrick De Wever, François Baudin, Dolores Pereira et Annie Cornée, « The Importance of Geosites and Heritage Stones in Cities—a Review », Geoheritage, vol. 9, no 4,‎ , p. 561–575 (ISSN 1867-2477 et 1867-2485, DOI 10.1007/s12371-016-0210-3, lire en ligne, consulté le 19 janvier 2020)
  3. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 27 octobre 2016

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :