Péplos (vêtement)

tunique féminine de style dorien de la Grèce antique

Le péplos (πέπλος en grec ancien, ou peplum en latin) est la tunique féminine de style dorien de la Grèce antique (Fig. 1).

Péplos
Image dans Infobox.
Exemple de péplos.
Caractéristiques
Type
Costume de la Grèce antique (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Description et usageModifier

 
Principe du péplos dorien.

C'est une pièce de tissu rectangulaire, à gros plis (comme en portent les Korai de l’Érechthéion) pliée en deux et cousue afin de former une sorte de tube cylindrique dont le haut forme un rabat sur la poitrine (parfois aussi sur les épaules). Les deux moitiés du tissu sont attachées par une agrafe sur chaque épaule[1]. Le péplos est maintenu à la taille par une ceinture (Fig. 2).

Il est en tissu lourd (laine). Il s'enfile par les pieds en glissant sous les aisselles et est toujours plus long que la taille de celle qui le porte. Il se porte parfois avec une petite cape dans la même étoffe.

Ce vêtement est un endyma, ou dit aujourd’hui une robe, ou bien un épibléma, désormais appelé un manteau.

Chaque année, lors de la fête des Panathénées, on offrait à Athéna un péplos brodé[2].

 
Reconstitution des décorations colorées du péplos de la statue d'Athéna - Musée archéologique d'Istanbul.

Il disparaît progressivement avec l'apparition du lin qui permet des vêtements plus amples et plus souples pour être remplacé par le chitôn.

Dans l'imaginaire collectif, le péplos est blanc, mais probablement ceci dépend du fait que les statues grecques ont perdu leurs couleurs d'origine, au cours des siècles. On a tenté de reconstituer l'aspect probable des péplos décorés de motifs de couleurs vives.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Léon Heuzey, « Le péplos des femmes grecques étudié sur le modèle vivant », Monuments et mémoires de la Fondation Eugène Piot, vol. 24, nos 1-2,‎ , p. 5-46 (lire en ligne, consulté le )
  • Florence Gherchanoc, « Beauté, ordre et désordre vestimentaires féminins en Grèce ancienne », Clio, Femmes, Genre, Histoire, no 36,‎ , p. 19-42 (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :