Pál Kitaibel

Botaniste hongrois

Pál Kitaibel est un médecin et professeur, à la fois botaniste et chimiste hongrois, né en 1757 à Mattersburg (ville de la frontière hongroise connue aussi sous son nom hongrois de Nagymarton) et mort en 1817 à Budapest.

Pál Kitaibel
Kitaibel.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Paul KitaibelVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
Kit.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Floristique (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Formé à la médecine, Paul étudie la chimie et la botanique à l’université de Buda. Il devient professeur et enseigne ces deux disciplines à Pest en 1794. Outre des travaux sur la flore et l’hydrographie de la Hongrie, l'audacieux chimiste étaye la proposition, à la suite de Franz-Joseph Müller von Reichenstein en 1782, formulant l'existence un nouvel élément tellurique à partir d'échantillons de minerais. Reprenant ces recherches intéressantes mais inabouties, Klaproth, averti par ses soins, isole et caractérise le corps simple caractéristique qu'il dénomme le tellure natif à l'état naturel, développe les rudiments d'une chimie du tellure en prouvant l'existence d'un élément sous-jacent nouveau le tellurium.

Il est notamment l’auteur, avec Franz de Paula Adam von Waldstein (1759-1823), de Francisci comitis Waldstein (M. A. Schmidt, Vienne, trois volumes, 1802-1812).

Une plante lui est dédiée : Viola kitaibeliana, une toute petite pensée sauvage à pétales blanc jaunâtre qui se rencontre dans les dunes littorales ; ainsi qu'une espèce de lézard, Ablepharus kitaibelii[1].

Notes et référencesModifier

  1. Beolens, Watkins & Grayson, 2011 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, 1-296.

Liens externesModifier

Kit. est l’abréviation botanique standard de Pál Kitaibel.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI