Otto Wallburg

acteur allemand
Otto Wallburg
Description de l'image Otto-Wallburg-als-junger-Schauspieler-(Bern,-1909).jpg.
Nom de naissance Otto Maximilian Wasserzug
Naissance
Berlin
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 55 ans)
Auschwitz
Profession Acteur

Otto Wallburg, de son vari nom Otto Maximilian Wasserzug (né le à Berlin, mort le à Auschwitz) est un acteur et humoriste allemand.

BiographieModifier

Otto Wallburg est le quatrième enfant d'un banquier juif. Il termine ses études secondaires - probablement à la demande de son père - pour d'abord une formation commerciale dans une usine de machines, qu'il rompt pour devenir acteur. Après avoir été à l'école d'art dramatique fondée par Max Reinhardt, il fait ses débuts en 1909 dans le rôle de Brandner dans Faust de Goethe au Deutsches Theater de Berlin sous la mise en scène de Reinhardt. Après ses premiers engagements à Berne, Halberstadt et au Neues Theater d'Arthur Hellmer à Francfort-sur-le-Main (1913-1914), Wallburg fait son service militaire et reçoit la croix de fer sur le front oriental. Après une grave blessure, il retourne à Francfort et travaille à nouveau en au Neues Theater. Après s'être essayé sans succès à la mise en scène, Wallburg se tourné vers le cabaret au début des années 1920 et apparaît à plusieurs reprises à l'Astoria de Francfort.

En 1926, Otto Wallburg accepte un engagement au Deutsches Theater de Berlin dirigé par Max Reinhardt. Après avoir incarné des amants, des artistes de la vie et des garçons de la nature au début de sa carrière, il s'oriente de façon significative à cause de son poids dans des rôles au caractère insolent. À cause de son discours délavé et précipité, les critiques et les auditeurs l'appellent sympathiquement le « blubberer ». Wallburg fait ses débuts au cinéma en 1926. Après des rôles de figurant dans des films muets, Il a son premier rôle dans un film sonore dans Hokuspokus de Gustav Ucicky en 1930.

Après la prise de pouvoir des nazis en , Otto Wallburg perd son contrat avec l'UFA et peu de temps après son engagement dans les théâtres de Berlin. En 1934, il peut travailler temporairement au Neues Theater d'Arthur Hellmer à Francfort, mais il déménage bientôt avec sa famille en Autriche, où il trouve du travail avec Joe Pasternak, le directeur de production d'Universal. Jusqu'en 1936, il est devant la caméra pour plusieurs films, mais aucun ne peut être joué en Allemagne.

Après l'invasion de l'Allemagne en , Otto Wallburg s'enfuit par la France pour Amsterdam, où il travaille avec Kurt Gerron et Rudolf Nelson au théâtre Joodsche Schouwberg, un cabaret juif. Après que les troupes allemandes aient occupé les Pays-Bas en , il disparaît en 1943, mais est arrêté l'année suivante après une dénonciation. Il avait envisagé de partir aux États-Unis, mais s'est préparé trop tard.

Après une déportation au camp de transit néerlandais de Westerbork, Wallburg souffre de son diabète au Theresienstadt le puis il arrive le à Auschwitz, où il meurt dans les chambres à gaz.

Otto Wallburg s'est marié trois fois : avec l'actrice suisse, avec la fille du propriétaire d'une imprimerie, Anna Luise Theis, et pendant son exil à Amsterdam, avec Ilse Rein.

FilmographieModifier

CinémaModifier

Courts-métragesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier