Ouvrir le menu principal


Otello Zavaroni
Présentation
Naissance
Paris
Décès
Menouville
Nationalité Française
Activités Architecte, enseignant
Diplôme architecte DPLG
Formation École nationale supérieure des beaux-arts
Ses élèves Henri Chomette, Luc Régis Gilbert, Olivier Clément Cacoub, Paul La Mache, Alain Sarfati, Michel Folliasson, Jacques-Philippe Tournier, Michel Guille, Stéphane Millet, Jean Michel Ruols, Jenkins, Daher, J. P. Hardy, Michel Holley, Denis Legrand, Zietoun, Georges Evano, Jean-Jacques Gonthier Bernard Hamburger
Œuvre
Distinctions Premier second Grand Prix de Rome 1937

Otello Zavaroni (né le à Paris et mort le à Menouville) est un architecte français.

BiographieModifier

Élève de Defrasse et de Madeline, il commence sa carrière chez Henry Lacoste-Madeline et participe à de nombreux projets de l'agence Lacoste-Madeline. Il reçoit le Premier second Grand Prix de Rome en 1937.

Il enseigne à l'École des beaux-arts de Paris et dirige l'atelier libre d'architecture Defrasse-Madeline de 1944 à 1957, puis l'atelier officiel de 1957 à 1968. De 1968 à 1978, il devient enfin professeur titulaire.

Exposition universelle de Bruxelles en 1925, Exposition de Liège en 1939, églises de Zwartberg et de Berringen avec Lacoste, puis l'exposition universelle de 1937 à Paris, Pavillon des vins de France avec le peintre Gen Paul (ami de Céline et de Marcel Aymé, son voisin de Montmartre).

En 1949, il est nommé architecte en chef de la reconstruction de Caudebec-en-Caux, ainsi que de Barentin, Duclair et Yvetot[1].

Il est, en outre, professeur d'un atelier de l'École des beaux-arts de Bruxelles en 1952.

Il participe à la construction du Palais de la Bourse du Havre dont le chantier commence en 1953[2].

RéalisationsModifier

 
Saint-Martin de Fourcarmont
  • Palais de la Bourse de commerce, Le Havre ;
  • Église Saint-Martin de Foucarmont, (Seine-Maritime), en 1959-1963 ;
  • Ensemble de logements (résidences Le Luth) à Gennevilliers ;
  • La Cité verte à Sucy-en-Brie ;
  • Ensemble de logements à Caudebec-en-Caux ;
  • Ensemble de logements à Troyes ;
  • Ensemble de logements à Strasbourg ;
  • Banque nationale d'Irak à Bagdad ;
  • Pavillon de la ville à Bruxelles pour l'Exposition universelle de 1958.

Notes et référencesModifier

  1. Didier Mouchel, La reconstruction de la Normandie : archives photographiques du MRU : 1945-1962, Rouen, éd. des Falaises, , 175 p. (ISBN 978-2-84811-224-4)
  2. Raphaëlle Saint-Pierre, « Otello Zavaroni : la chambre de commerce et d’industrie du Havre, 1947-1957, une variante dans la reconstruction « Perret » », Livraisons de l'histoire de l'architecture, no 15,‎ , p. 89–100 (ISSN 1627-4970, DOI 10.4000/lha.169, lire en ligne, consulté le 15 mars 2019)