Ouvrir le menu principal
Orotidine-5'-phosphate décarboxylase
Description de cette image, également commentée ci-après
Site actif de l'orotidine-5'-phosphate décarboxylase (PDB 1LOR[1])
N° EC EC 4.1.1.23
N° CAS 9024-62-8
Activité enzymatique
IUBMB Entrée IUBMB
IntEnz Vue IntEnz
BRENDA Entrée BRENDA
KEGG Entrée KEGG
MetaCyc Voie métabolique
PRIAM Profil
PDB Structures
GO AmiGO / EGO

L'orotidine-5'-phosphate décarboxylase, ou orotidylate décarboxylase est une lyase qui catalyse la réaction :

orotidine monophosphate    UMP + CO2.

Cette enzyme intervient dans la biosynthèse des pyrimidines. Sa fonction est essentielle dans la voie de novo de synthèse de l'UTP, du CTP et du dTTP. Elle a souvent fait l'objet d'études biochimiques en raison de son efficacité catalytique extrême et comme marqueur de sélection de souches de levures.

Chez les bactéries et les levures, l'OMP décarboxylase ne catalyse qu'une seule réaction. Cependant, chez les mammifères, cette fonction enzymatique est portée par une protéine qui assure également la formation de l'OMP à partir d'acide orotique et de phosphoribosylpyrophosphate ; l'enzyme bifonctionnelle qui en résulte est appelée uridine monophosphate synthétase, et remplace l'orotate phosphoribosyltransférase des organismes chez lesquels ces deux fonctions enzymatiques sont portées par des protéines distinctes[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Ning Wu et Emil F. Pai, « Crystal Structures of Inhibitor Complexes Reveal Alternate Binding Mode in Orotidine 5’-Monophosphate Decarboxylase », Journal of Biological Chemistry, vol. 277, no 31,‎ , p. 28080-28087 (PMID 12011084, DOI 10.1074/jbc.M202362200, lire en ligne)
  2. (en) Michael J. Yablonski, Daniel A. Pasek, Byoung-Don Han, Mary Ellen Jones et Thomas W. Traut, « Intrinsic Activity and Stability of Bifunctional Human UMP Synthase and Its Two Separate Catalytic Domains, Orotate Phosphoribosyltransferase and Orotidine-5′-phosphate Decarboxylase », Journal of Biological Chemistry, vol. 271, no 18,‎ , p. 10704-10708 (PMID 8631878, DOI 10.1074/jbc.271.18.10704, lire en ligne)