Organized Crime and Corruption Reporting Project

regroupement de journalistes d'enquête et de centres d'enquête
Organized Crime and Corruption Reporting Project
Organized Crime and Corruption Reporting Project logo.svg
Histoire
Fondation
Cadre
Sigle
(en) OCCRPVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Domaine d'activité
Organisation
Site web
(ru + en) www.occrp.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

Le Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP) est un regroupement de journalistes d'enquête et de centres d'enquête fondé en 2006. Les membres de l'OCCRP enquêtent sur différentes zones géographiques et sur différentes thématiques telles que la corruption et le crime organisé.

FondationModifier

L'OCCRP a été fondé par les journalistes Drew Sullivan et Paul Radu (en) à l'aide d'une bourse du United Nations Democracy Fund (en). Les deux journalistes enquêtaient alors sur les traders en énergie en Europe de l'Est et ressentaient le besoin de mener leur enquête sur plusieurs pays en même temps et d'avoir une structure pour les y aider.

Projet DaphneModifier

L'OCCRP participe avec la plateforme Forbidden Stories au projet Daphne, un projet de journalisme d'investigation collaboratif faisant suite à l'assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia pour ses révélations.

Enquêtes majeuresModifier

Les enquêtes de l’OCCRP sont régulièrement reprises par la presse généraliste.

Prix annuelModifier

Depuis 2012, l'OCCRP décerne un prix qui « reconnaît la personne ou l'institution qui a fait le plus pour faire progresser l'activité criminelle organisée et la corruption dans le monde »[6].

Lien externeModifier

Article connexeModifier

RéférencesModifier

  1. « [Enquête] Armes contre pétrole : les affaires louches de Semlex et Gunvor en Côte d’Ivoire », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  2. Tiana, « « Illicit whites » et China Tobacco : les géants du tabac dissimulées derrière leur écran de fumée », sur Newsly, (consulté le )
  3. « « Diplomatie du caviar » : comment l’Azerbaïdjan s’offre l’amitié de responsables politiques européens », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (en) Organized Crime and Corruption Reporting Project, « The Azerbaijani Laundromat », sur OCCRP (consulté le )
  5. « « Dubai Uncovered » : révélations sur l’immobilier de l’émirat, destination providentielle pour l’argent sale des oligarques et des criminels », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) OCCRP Staff, « Jair Bolsonaro », sur OCCRP (consulté le )