Orchestra Prémaman

entreprise de vêtements pour enfant et d'articles de puériculture

Orchestra
Création 1995 à Castelnau-le-Lez
Dates clés 29 avril 2020 : redressement judiciaire
Fondateurs Pierre et Chantal Mestre
Forme juridique SA à conseil d'administration
Siège social Saint-Aunès, Hérault
Drapeau de la France France
Direction Pierre Mestre (PCA)
Pierre Mestre (DG)
Activité Industrie textile, puériculture
Produits Vêtements pour enfants, produits pour bébés
Filiales Baby Care, Prémaman, Baby 2000 et Home Market
Effectif 1659 au 28 février 2019
SIREN 394 471 565
SIREN 398471565[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.orchestra-kazibao.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Fonds propres -89 557 000 € au 28 février 2019 (négatifs)
Chiffre d'affaires 504 768 000 € au 28 février 2019
Résultat net -89 558 000 € au 28 février 2019 (perte)

Orchestra Prémaman est une entreprise française et une chaîne de magasins de vêtements pour enfants et de produits pour la maternité, basé à Saint-Aunès près de Montpellier, dans l'Hérault.

Orchestra Prémaman est principalement basée en France et en Belgique, et dans une moindre mesure en Grèce, en Espagne et en Suisse[2].

Son principal actionnaire est la société Yeled Invest[3], le holding de la famille Mestre.

HistoireModifier

Orchestra est fondée à Nîmes en 1995. En 2002, Orchestra acquiert Baby Care, entreprise suisse présente dans le domaine de la maternité[4].

En 2012, Orchestra acquiert Prémaman, une entreprise belge spécialisée dans la puériculture, créant une entreprise avec 740 magasins au lieu de 460. À la suite de cette acquisition, Prémaman devient la marque de référence concernant la puériculture et Orchestra pour les vêtements pour enfants[5].

En 2013, Orchestra acquiert Baby 2000[2].

En 2014, Orchestra Prémaman acquiert Home Market, une entreprise belge détenue par Saint-Maclou[6],[7].

En décembre 2016, Orchestra Prémaman acquiert par un échange d'action Destination Maternity, entreprise américaine spécialisée dans les vêtements liée à la maternité et à la petite enfance, qui possède plus de 1 200 magasins. À la suite de cette opération, les actionnaires d'Orchestra Prémaman détiendront 72 % du nouvel ensemble et ceux de Destination Maternity 28 %[8],[9]. Cette opération fait suite à une opération similaire, infructueuse lancée en février 2016, après avoir pris une participation minoritaire[10]. Le nouveau groupe prendra le nom d'Orchestra, gardera son siège social actuel, pour un chiffre d'affaires estimé à 1,1 milliard d'euros[11]. En juillet 2017, l'acquisition de Destination Maternity est annoncée comme annulée par Orchestra Prémaman[12].

En octobre 2017, Orchestra annonce implanter un campus à Montpellier[13]. La structure de 38 000 m² accueillera le nouveau siège social du groupe ainsi qu'une école de design, une salle de sport, un hôtel et le plus grand magasin de l'enseigne.

En juillet 2018, l'annonce d'un accord sur la restructuration de sa dette financière de 190 millions d'euros éloigne la cessation de paiement. L'action a cédé du terrain avant de chuter à la suite de l'annonce de son mariage avorté avec Destination Maternity[14],[15].

En janvier 2019 Orchestra, pénalisé par le mouvement des "gilets jaunes" abaisse ses prévisions et demande à l'Etat un étalement de ses échéances[16],[17].

En juillet 2019, Orchestra annonce la vente de l'entrepôt de Saint-Aunès (Hérault) à P3 Logistic Parks, une société d'investissement parisienne. Le produit de la vente est destiné à une augmentaion de capital de 21 millions d'euros[18].

Fin septembre 2019, le tribunal de commerce de Montpellier autorise un placement d'Orchestra Prémaman en procédure de sauvegarde pour une période de six mois reconductible dix-huit mois[19],[20]. Des administrateurs judiciaires ont été nommés et Pierre Mestre, le président du conseil d'administration, occupera la fonction de directeur général[21].

Le 17 février 2020, Orchestra Prémaman annonce avoir demandé à Euronext la suspension de la cotation de ses actions sur Euronext Paris, dans l'attente d'un communiqué qui sera publié prochainement[22].

La direction annonce en février 2020 que 159 postes seront supprimés en France ainsi que 300 à l'étranger[23].

Le , Orchestra-Prémaman annonce solliciter la conversion à court terme de sa procédure de sauvegarde en une procédure de redressement judiciaire, afin de protéger son activité[24],[25].

Fin avril 2020, le groupe annonce un chiffre d'affaires en baisse de 1,3 % à 563,5 millions d'euros pour l'exercice décalé 2019-2020[26].

Le 29 avril 2020, est annoncé placement en redressement judiciaire[27]. Deux offres concurrentes pour la reprise du groupe se font face : une portée par le fondateur Pierre Mestre, une par le groupe saoudien Al-Othaim[28].

Le 19 juin 2020, le tribunal de commerce de Montpellier valide l'offre de Pierre Mestre. Les représentants des salariés d'Orchestra préféraient l'offre concurrente du groupe Al-Othaim[29].

ActionnairesModifier

Liste au 19 avril 2019[30].

Yeled Invest[31]. 62,3%
CM-CIC Investissement 16,3%
Abdullah Saleh Ali Al-Othaim 4,08%
Invesco Asset Management 1,41%
Norges Bank Investment Management 0,57%
Orchestra Premaman (auto-contrôle) 0,33%
Keren Finance 0,29%
Finexis 0,24%
Sycomore Asset Management 0,037%

RéférencesModifier

  1. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données) 
  2. a et b Présentation Groupe Orchestra, Orchestra, Juillet 2015
  3. Société Anonyme au capital de 93.940 euros, dont le siège social est située 9b, Boulevard du Prince Henri, L-1724 Luxembourg, immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Luxembourg sous le numéro B 177.989
  4. L’histoire Orchestra, Orchestra
  5. Orchestra se renforce en puériculture avec Prémaman, Véronique Yvernault, LSA, 5 juillet 2012
  6. Orchestra rachète l'enseigne belge Home Market, Véronique Yvernault, LSA, 19 mai 2014
  7. Les magasins Home Market sauvés par le groupe Orchestra-Prémaman, Le Soir, 9 mai 2014
  8. Orchestra va racheter Destination Maternity, Le Figaro, 20 décembre 2016
  9. Orchestra-Premaman Reaches Deal for Destination Maternity After Yearlong Pursuit, Austen Hufford, The Wall Street Journal, 20 décembre 2016
  10. After Being Rebuffed, Orchestra-Premaman Boosts Cash in Destination Maternity Offer, Austen Hufford, The Wall Street Journal, 8 février 2016
  11. Destination Maternity et Orchestra Prémaman S.A. vont fusionner pour devenir l’un des plus importants distributeurs internationaux de vêtements de maternité et pour enfants et de produits pour bébés, Orchestra, 20 décembre 2016
  12. Hubert Vialatte, « Mode : Orchestra renonce à Destination Maternity », sur Les Echos,
  13. « Orchestra va implanter son campus géant à Montpellier », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Orchestra réussit à restructurer sa dette - Les Echos », sur www.lesechos.fr (consulté le )
  15. CP, « La cessation de paiement évitée de justesse », Investir N° 2322,‎ , p. 21
  16. « Orchestra-Prémaman abaisse ses prévisions et demande à l'Etat un étalement de ses échéances », sur La LettreM, (consulté le )
  17. Zone Bourse, « ORCHESTRA-PREMAMAN : pénalisé par le mouvement des 'Gilets Jaunes' | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  18. « Orchestra réduit la voilure face à une stagnation de son activité », sur Les Echos, (consulté le )
  19. « Orchestra-Prémaman entre en procédure de sauvegarde », sur lsa-conso.fr (consulté le )
  20. « Orchestra-Prémaman en procédure de sauvegarde », sur Investir (consulté le )
  21. « Orchestra-Prémaman obtient son placement sous procédure de sauvegarde », sur FIGARO, (consulté le )
  22. « Orchestra-Prémaman : cotation suspendue ce lundi », sur Boursorama, (consulté le )
  23. « Orchestra-Prémaman, en difficulté, va supprimer 159 postes en France et 300 à l'étranger », sur LEntreprise.com, (consulté le )
  24. « Le groupe de vêtements Orchestra menacé par un redressement judiciaire », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  25. Thomas Chenel, « André et Orchestra pourraient être les deux premières enseignes à faire faillite », sur Business Insider France, (consulté le )
  26. Le Figaro avec AFP, « Le groupe Orchestra, en difficulté, annonce un chiffre d'affaires 2019/2020 en baisse de 1,3% », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  27. Le Figaro avec AFP, « Le groupe textile Orchestra placé en redressement judiciaire », sur Le Figaro.fr, (consulté le )
  28. « Reprise d'Orchestra : Pierre Mestre face à un groupe saoudien », sur Gazette live (consulté le )
  29. Henri FRASQUE, « Pierre Mestre garde Orchestra », sur lagazettedemontpellier.fr,
  30. Zone Bourse, « Bourse : Cours de bourse en temps réel sur Actions, Indices, Forex, Matieres Premieres - Zonebourse.com », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  31. Yeled Invest est une société de droit luxembourgeois regroupant les participations de la famille Mestre.