Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Orbicom est un réseau mondial fondé en 1994 sous l'égide de l'Unesco, associant des universitaires et des professionnels de la communication et des médias, ayant pour objet de stimuler l'échange d'informations et le développement de projets conjoints, afin d'examiner comment ce domaine en constante évolution peut contribuer à promouvoir la démocratie et un développement durable. Son siège social est basé à Montréal.

Ce réseau, qui se situe au carrefour de l’enseignement, de la recherche et des pratiques professionnelles, a été créé conjointement en mai 1994 par l'Unesco et l'Université du Québec à Montréal (UQAM - Canada). Il comprend actuellement 9 « chaires Unesco » de communication[1] et 60 membres associés dans 40 pays. Dans les deux prochaines années, il est prévu qu'il soit étendu pour relier 25 « chaires Unesco » et 300 membres associés, dans toutes les régions du monde.

La première mission que s'est fixé le réseau Orbicom est de « développer et promouvoir le partage de savoir et d'expertise en communication par l'éducation, la recherche et l'action concrète. » Il s'est également fixé pour but d'étudier plus spécialement les problèmes de communication liés au développement, y compris les politiques d'aide bilatérale et multilatérale, les politiques nationales et les lois sur la communication.

Reliant les spécialistes à travers le monde qui travaillent dans différents secteurs des communications, et soutenu par des institutions internationales, des médias, des gouvernements et des entreprises, il s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de la communication de l'Unesco, adoptée à l'unanimité lors de la Conférence générale de 1989.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Les 9 chaires UNESCO existant à l'heure actuelle sont implantées au sein des Universités de Bulgarie, du Canada, de Colombie, d'Espagne, de Hongrie, de Lituanie, de Russie et d'Uruguay