Ouvrir le menu principal

Opération Süd-Kroatien I

Opération Süd-Kroatien I

Informations générales
Date 15 au 23 janvier 1942
Lieu Région montagneuse de Romanija (de) aux alentours de Sarajevo, Višegrad, Zvornik, Tuzla, Vareš en Bosnie-Herzégovine
Issue Objectifs de l'Axe atteints
Les partisans s'échappent
Belligérants
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Drapeau de l'État indépendant de Croatie État indépendant de Croatie
Ustashian U with coat.png Miliciens de la Légion Noire (oustachis) (de)
Ustashian U.svg Miliciens musulmans Hadžiefendić (hr)
Yugoslav Partisans flag (1942-1945).svg Partisans
Forces en présence
30 000 à 35 000

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Campagne des Balkans
Invasion de l'Albanie · Guerre italo-grecque · Invasion de la Yougoslavie · Opération Châtiment · Bataille de Grèce · Opération Abstention · Bataille de Crète


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Front d'Europe de l'Ouest


Front d'Europe de l'Est


Bataille de l'Atlantique


Guerre du Pacifique


Guerre sino-japonaise

L'opération Süd-Kroatien I est une opération anti-partisans en Croatie qui eut lieu du 15 au 23 janvier 1942. Elle sera poursuivie par l'opération Süd-Kroatien II. Elle est considérée comme la seconde grande offensive anti-Partisans.

Sommaire

But de l'opérationModifier

La destruction des unité partisanes de la région montagneuse de Romanija (de) aux alentours de Sarajevo, Višegrad, Zvornik, Tuzla et Vareš en Bosnie-Herzégovine.

Forces en présenceModifier

Forces de l'Axe 

  Reich allemand

  Royaume d'Italie

  État indépendant de Croatie

  • 3e régiment d'infanterie (2 bataillons)
  • 8e régiment d'infanterie (1 bataillon et 1 compagnie)
  • 13e régiment d'infanterie (2 bataillons)
  • 15e régiment d'infanterie (2 bataillons et 1 compagnie)
  • 1 compagnie du génie
  • 6e groupe d'artillerie
  • 7e groupe d'artillerie
  • 9e groupe d'artillerie (1 batterie)
  • 11e groupe d'artillerie (1 batterie)
  • 1 batterie d'artillerie de montagne des troupes de frontières

    Milices croates


Résistance

  Partisans

  • 1re brigade prolétarienne (NOU)[2]
  • Détachement des partisans Romanija (de) (NOP)
  • Détachement des partisans Birčanski[3] (NOP)
  • Détachement des partisans Zvijezda (NOP)
  • Quelques unités Tchetniks

L'opérationModifier

La 718e division d'infanterie et les unités croates qui lui étaient rattachées se sont déployées dans les alentours de Sarajevo et dans la région de Tuzla avec pour instructions d'avancer en direction de la 342e division d'infanterie et des autres unités allemandes et croates qui sont positionnées le long de la rivière Drina entre Zvornik et Visegrad.
Le but de la manœuvre était d'encercler et détruire les guérilleros dans un mouvement de tenailles géant.
Durant 9 jours, les forces de l'Axe ont progressé l'une vers l'autre, dans une zone montagneuse avec énormément de neige mais avec une résistance ennemie faible.

BilanModifier

La zone est libérée avec succès par les troupes anti-partisans et la plupart des villes occupées par les partisans sont reprises par les forces de l'Axe.
Toutefois les troupes de Tito évitent un engagement frontal et réussissent à se glisser à travers les mailles du filet. Une partie des partisans se retrouvant isolés dans l'Est des montagnes d'Ozren les troupes de l'Axe lancent l'opération Süd-Kroatien II.

Lors de cette opération, les combattants ont perdu relativement peu de morts et blessés au cours des combats, mais énormément de soldats ont eu les pieds gelés.

Article connexeModifier

Lien externeModifier

Notes, sources et référencesModifier