Ouvrir le menu principal
Opération Python

Informations générales
Date 8-
Lieu au large de Karachi, océan Indien
Issue Victoire stratégique indienne
Blocus naval partiel du Pakistan
Belligérants
Naval Ensign of India (1950–2001).svg Marine indienneNaval Jack of Pakistan.svg Marine pakistanaise
Commandants
Sardarilal Mathradas NandaAmiral Hasan Ahmed
Forces en présence
1 vedette
2 frégates multi-rôle
inconnues
Pertes
aucune2 navires coulés
1 tanker endommagé
1 790 tués
200 blessés

Troisième guerre indo-pakistanaise

L’opération Python est une attaque navale lancée dans la nuit du 8 au par la marine indienne contre les installations portuaires de Karachi pendant la troisième guerre indo-pakistanaise.

Sommaire

La batailleModifier

Karachi est attaqué avec succès par les bâtiments de guerre indiens le , dès l'ouverture des hostilités, dans le cadre de l'opération Trident. L'état-major indien planifie immédiatement une seconde attaque du port, afin d'une part de paralyser définitivement son fonctionnement et ainsi porter un coup sévère à l'économie pakistanaise, et d'autre part pour neutraliser la menace que représente la marine pakistanaise.

L'opération est déclenchée dans la nuit du 8 au 9 décembre. Par une mer forte, le navire lance-missiles Vinash et deux frégates approchent de leurs objectifs. Dans la bataille qui s'ensuit, les bateaux indiens coulent le Gulf Star, un navire de commerce battant pavillon panaméen, et endommagent les navires pakistanais Dacca et britannique Harmattan. Les installations pétrolières du Karachi, qui assurent l'approvisionnement de toute la région sont totalement détruites et les incendies qui en résultent sont visibles à plus de 60 miles de distance.

Les conséquencesModifier

Les résultats de cette opération, conjugués avec ceux de l'opération Trident, sont désastreux pour le Pakistan. Karachi, son principal port de l'époque, est totalement hors service et la région est menacée à court terme de paralysie à la suite de la destruction des installations pétrolières. L'Inde a remporté un succès stratégique majeur. Tactiquement, sa marine s'est montrée supérieure à celle du Pakistan qui a subi de lourdes pertes et s'est révélée incapable d'empêcher l'action des navires adverses. Le 8 décembre toutefois, la marine pakistanaise remporte sa seule victoire du conflit, lorsque le sous-marin Hangor coule la frégate indienne Khukri au large de Diu.

SourcesModifier

RéférenceModifier