Olof Torén

Olof Torén est un naturaliste et pasteur luthérien suédois, né à Sätila (province de Västergötland) le [1] et décédé à Näsinge (province de Bohuslän) le [2].

Olof Torén
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Sätila (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 34 ans)
Näsinge (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
TorénVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Domaine
Religion
Membre de
Maître

BiographieModifier

Jeunesse et étudesModifier

Olof Torén, fils de Bengt Torén, chef de la gendarmerie du comté, et de Magdalena Olufsdotter Brandtberg est né le 1er octobre 1718 à Sätila[3]. En 1720, la famille s'installe à Sämbs où Bengt a obtenu un nouveau poste[3]. Recevant probablement d'abord une éducation à la maison, Olof Torén entre au gymnase de Göteborg le 5 février 1734[3]. Il commence ensuite des études à l'Université d'Uppsala le 6 décembre 1737, se concentrant sur la théologie et les sciences naturelles[3]. Torén est ordonné pasteur le 16 décembre 1747[3]. Pendant ses dix ans d'études à Uppsala, il a probablement travaillé comme précepteur[3].

Expéditions en AsieModifier

Il participe comme aumônier de marine à deux expéditions de la Compagnie suédoise des Indes orientales, la première à destination de Canton à bord du navire Hoppet, du 26 janvier 1748 au 11 juillet 1749, et la seconde à destination de l'Inde et de la Chine, avec escales à Madère et à Ascension, à bord du navire Götha Lejon, du 25 février 1750 au 26 juillet 1752[3]. Au cours de ce dernier voyage, Torén passe notamment cinq mois à Surat et six mois dans la région de Canton.

Le deuxième voyage d'Olof Torén a été l'occasion d'une correspondance avec le naturaliste Carl von Linné après le retour de Torén en Suède alors qu'il était déjà malade[3]. Les notes de Torén qui y figurent ont d'ailleurs fait l'objet d'une publication posthume en 1757, sous le titre En Ostindisk Resa til Suratte, China &c. från 1750 April 1. til 1752 Jun. 26.[4]. Elles ont ensuite été traduites vers l'allemand en 1765[5], le français en 1771[6] et l'anglais en 1771[7].

HommagesModifier

Linné a dédié à Olof Torén le genre botanique Torenia L. de la famille des Scrophulariacées[3].

Notes et référencesModifier

  1. Nils Axel Erik Bohman, Svenska män och kvinnor (sv) : biografisk uppslagsbok, vol. 8, Bonnier, (présentation en ligne)
  2. Transcription du registre des décès de la paroisse de Näsinge 1709-1920, site http://www.slaktdata.org.
  3. a b c d e f g h et i (en) « Olof Torén », sur Ikfoundation.org (consulté le )
  4. Ces notes ont été publiées par Linné en annexe de l'ouvrage du naturaliste Pehr Osbeck intitulé Dagbok öfwer en ostindisk resa åren 1750, 1751, 1752.
  5. Eine Ostindisehe Reise nach Suratte, China, &c., von 1750 den 1. April bis 1752 den 26. Jan. Verrichtet yon Olof Toreen. Schiffsprediger der ostindischen Compagnie, traduit du suédois par J. G. Georgi.
  6. Voyage de Mons. Olof Torée aumonier de la Compagnie Suedoise des Indes Orientales, fait à Surate, à la Chine &c. depuis le premier avril 1750. jusqu'au 26. juin 1752, traduit du suédois par Dominique de Blackford et imprimé à Milan.
  7. A voyage to Suratte, China, &c. From 1st of April 1750 to the 26th of June 1752 by Olof Toreen, traduit de l'allemand par John Reinhold Forster.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Torén est l’abréviation botanique standard de Olof Torén.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI