Ouvrir le menu principal

Oceanites oceanicus

L'Océanite de Wilson (Oceanites oceanicus) est une espèce de petits oiseaux de mer très abondants qui nichent en Atlantique Sud et en Antarctique et migrent au Nord durant l’hiver austral.

Sommaire

AlimentationModifier

L’océanite de Wilson se nourrit de petits crustacés et de petits calmars qu’elle repère grâce à son odorat dans le sillage des bateaux de pêche et des baleines.

Elle possède un odorat performant, comme l'océanite culblanc.

Elle peut plonger pour pêcher, mais assez peu profondément (moins d'un mètre).

PrédationModifier

Adultes, elles ont peu de prédateurs, mais les œufs et les petits, ainsi parfois que les adultes sont attaqués dans les colonies par les labbes dans les terriers pendant les tempêtes de neige. Lors de la saison de reproduction, elles passent la journée en mer et reviennent la nuit pour nourrir les petits.[réf. nécessaire]

MigrationModifier

C'est l'oiseau qui a le plus long circuit de migration : en juillet/août, il vole vers l'Arctique pour s'y nourrir, et en décembre/janvier, il retourne en Antarctique pour se reproduire en profitant de l'été austral, ce qui lui fait près de 40 000 km à parcourir par an, l'équivalent à vol d'oiseau d'un tour du monde.[réf. nécessaire]

Sous-espècesModifier

D'après la classification de référence (version 5.1, 2015) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Oceanites oceanicus oceanicus, (Kuhl, 1820) ;
  • Oceanites oceanicus exasperatus, Mathews, 1912 ;
  • Oceanites oceanicus chilensis, Murphy, 1936.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Références taxinomiquesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :