Ouvrir le menu principal

Oblates du Saint-Esprit

Oblates du Saint-Esprit
Image illustrative de l’article Oblates du Saint-Esprit
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 4 novembre 1882
par Mgr Ghilardi
Approbation pontificale 8 mars 1911
par Pie X
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But enseignement
Structure et histoire
Fondation 4 novembre 1882
Lucques
Fondateur Hélène Guerra
Abréviation O.S.S
Site web (it) site des Oblates
Liste des ordres religieux

Les Oblates du Saint-Esprit ou institut Sainte-Zita (en latin Oblatarum spiritus sancti, sororum a sancta Zita) est une congrégation religieuse féminine enseignante de droit pontifical.

HistoriqueModifier

La congrégation fut fondée[1] le 4 novembre 1882 à Lucques en Italie par la bienheureuse Hélène Guerra (1835-1914). Le 18 septembre 1889, elles prononcent leurs vœux définitifs et le 8 mars 1911, le Saint-Siège accorde le decretum laudis.

Après avoir vécu différentes expériences d'apostolat laïque : assistance aux malades, instruction aux jeunes exclus par le circuit de la culture officielle, catéchèse et dévouement aux pauvres, elle décide de suivre l'appel de sa vocation : répandre la dévotion à l'Esprit Saint. Les événements historiques de la fin du siècle et la conscience humble de devoir rendre opérationnel son mandat la poussent à s'adresser au pape Léon XIII pour « faire que les chrétiens reviennent à l'Esprit-Saint » Le bref apostolique Provida Matris Charitate de 1895, l'encyclique Divinum Illud Munus du 9 mai 1897 et l'exhortation Ad fovendum en christiano populo de 1902 sont la réponse du pape Léon XIII et marquent un moment fondamental dans le développement de la doctrine catholique sur l'Esprit-Saint[2].

Activités et diffusionModifier

Les Oblates du Saint-Esprit se consacrent à l'éducation de la jeunesse et l'apostolat par la presse.

Elles sont présentes en Italie, au Canada[3], au Cameroun, au Rwanda[4] et aux Philippines.

Au 31 décembre 2008, la congrégation comprenait 232 religieuses en 36 maisons.

Notes et référencesModifier

  1. Martin Pradère, La mission à l’école des saints : Allumer un feu sur la terre, p. 226, ed. de l’Emmanuel, 2010, (ISBN 2353890970)
  2. (it) « Historique », sur le site des Oblates du Saint-Esprit (consulté le 12 mai 2012).
  3. Micheline Dumont, Micheline Damont-Johnson, Nadia F. Eid, Johanne Daigle, Les couventines : l'éducation des filles au Québec dans les congrégations religieuses enseignantes, 1840-1960, ed. Boréal, 1986, (ISBN 2890521613)
  4. André Perraudin, Par-dessus tout la charité : un évêque au Rwanda : les six premières années de mon épiscopat (1956-1962), ed.Editions Saint-Augustin, 2003 (ISBN 2880112958)