Nueva Germania

Nueva Germania
Administration
Pays Drapeau du Paraguay Paraguay
Département San Pedro
Géographie
Coordonnées 23° 54′ 42″ sud, 56° 41′ 57″ ouest
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Paraguay
Voir sur la carte administrative du Paraguay
City locator 14.svg
Nueva Germania

Nueva Germania est un petit village de la partie rurale du Paraguay, 150 km au nord d'Asuncion.

HistoireModifier

Il a été fondé en 1886 par Bernhard Förster, le mari d'Elisabeth Nietzsche (la sœur de Friedrich Nietzsche) et une poignée de colons allemands (au départ cinq familles puis quatorze, toutes originaires de Saxe). Förster, un agitateur antisémite notoire du Berliner Bewegung, avait l'intention d'en faire une sorte de lieu d'exil pour la race aryenne en Amérique du Sud et un modèle de société rurale qui démontrerait les qualités de la culture allemande et de la religion luthérienne.

Förster ne pouvait pas empêcher le métissage des colons avec des Indiens indigènes, et le déclin de la colonie est rapidement arrivé. Förster s'est empoisonné dans un hôtel du Paraguay; Elisabeth Förster-Nietzsche s'est arrangée pour faire croire que son époux était décédé des suites « d'une maladie », puis est retournée en Allemagne.

Les colons allemands n'étaient pas préparés aux conditions de vie en Amérique du Sud et n'ont pas réussi à s'adapter. La colonie a sombré dans la misère et la faim. Des descendants des colons y sont toujours présents. Vu la faible population et l'endogamisme qui en a résulté, les tares génétiques y sont fréquentes.

À l'époque de la dictature d'Alfredo Stroessner, lui-même d'ascendance allemande, le projet a connu à nouveau un certain regain d'intérêt sous l'effet de la propagande. Au cours des dernières années, le chef d'orchestre américain David Woodard s'est efforcé de maintenir l'intérêt pour le village. Il propose en particulier des visites dans le secteur et des attractions douteuses comme la visite de la maison dans laquelle Josef Mengele aurait trouvé refuge pendant plusieurs années après son évasion d'Europe, ou des rencontres avec les descendants des colons allemands qui luttent dans la jungle pour leur survie.

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • (de) "Der durstige Krieg" de Christian Kracht (Frankfurter Allgemeine Zeitung, )
  • (de) Kraus, Daniela, Bernhard und Elisabeth Försters Nueva Germania in Paraguay. Eine antisemitische Utopie. PhD Thesis. University of Vienna. 1999
  • Kurzwelly, Jonatan. Being German and being Paraguayan in Nueva Germania: Arguing for “contextual epistemic permissibility” and “methodological complementarity.” PhD Thesis. University of St Andrews. 2017

Articles connexesModifier