Philosophie Magazine

périodique publié en France

Philosophie Magazine
Image illustrative de l’article Philosophie Magazine

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité mensuel
Genre Philosophie
Prix au numéro 5,90 
Diffusion 56 556[1] ex. (2014)
Date de fondation 2006

Propriétaire Philo Éditions
Directeur de la rédaction Alexandre Lacroix
Rédacteur en chef Martin Legros et Michel Eltchaninoff
Site web philomag.com

Philosophie Magazine est une revue mensuelle de philosophie, publiée en France par la société Philo Éditions[2].

HistoriqueModifier

L'idée de vulgariser la philosophie à travers un magazine vient en 2003 Fabrice Gerschel, diplômé d'HEC et passionné par cette discipline[3]. Gerschel s'inscrit alors dans un « effet de mode[4] » annoncé comme éphémère, et qui voit la création de plusieurs productions philosophiques (fondation du Café des Phares en 1992, parution en français en 1995 du best-seller philosophique Le Monde de Sophie, création de la collection Les goûters philo en 2001) qui proposent une adaptation du discours philosophique aux différents supports qu’ils investissent[5].

Après dix ans passés dans la banque d'affaires, Gerschel investit dans Philo Editions, qui édite cette revue indépendante en avril 2006[6], bimestriellement au cours de sa première année d'opération. La revue — qui revendique son indépendance d'un courant de pensée particulier — s'est donné pour mission de « rendre la philosophie accessible à un public curieux et cultivé mais non initié » et d'« offrir un regard philosophique sur le monde contemporain dans ses multiples dimensions (politique, société, sciences, arts…). »[2],[7]. Les quatre premiers numéros dépassent 50 000 exemplaires, les ventes se situant à 49 000 numéros en moyenne, dont 7 000 abonnés

En février 2007, le magazine devient mensuel, publiant un numéro d'une centaine de pages rédigées par une cinquantaine d'intervenants tous les mois[6]. Une douzaine de personnes travaillent alors dans la revue[8].

Rentable depuis le second semestre 2009), la revue diversifie ses activités en 2010 en proposant formations en entreprise[3].

Disponible par abonnement ou en kiosque, la revue, devant l'ampleur de la tâche éditoriale et le nombre d'intervenants, réaliser que sa survie passe par lanécessité le de s'exporter et devient disponible dans 12 000 points de vente en Europe, en Allemagne et au Canada[6].

En , le magazine obtient le prix Syndicat de la presse magazine et d'information du « Magazine de l'année » ainsi que celui de meilleur magazine dans la catégorie « Culture et découvertes »[9].

Philosophie Magazine adopte une démarche de vulgarisation prégnante par son éclectisme[6].

Tirage et diffusionModifier

Années[1] 2010 2011 2012 2013 2014
Tirage 87 231 91 837 89 676 93 969 90 723
Diffusion France payée 45 790 45 831 45 118 47 922 47 105
Diffusion totale 53 040 53 188 53 489 58 823 56 556

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Philosophie Magazine » sur le site officiel de l'OJD, consulté le 2 juin 2015
  2. a et b Philomag, « Qui sommes-nous ? », page consultée le 29 juin 2007
  3. a et b Anne Feitz, « « Philosophie Magazine » proposera des formations en entreprise », sur lesechos.fr,
  4. Cet effet de mode « pose en effet la question non de sa légitimité puisque sa longévité s’impose comme une réponse première mais elle nous interroge sur l’entrée dans la vie sociale et médiatique du parangon des discours intellectuels ». cf. Florence Rio, « Quand la philosophie devient médiatique », Photographie et communication, vol. 27,‎ , p. 183 (DOI 10.14428/rec.v27i27.50473)
  5. Florence Rio, op. cit., p. 183-184
  6. a b c et d Alexandre Lacroix, Jacques Neyme, Éric Vigne, Michaël Fœssel, Jean-Louis Schlegel, Aurélien Allard, « Vers le grand public », Esprit, no 383,‎ , p. 81
  7. « Fabrice Gerschel : "La philosophie peut questionner n’importe quelle actualité" », entrevue publiée dans Médias
  8. Pascale Santi, « "Philosophie magazine" devient mensuel », sur lemonde.fr,
  9. « Philosophie magazine, Magazine de l'année »

Liens externesModifier