Noyan

municipalité du Québec (Canada)

Noyan
Noyan
La rivière Richelieu à Noyan.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Le Haut-Richelieu
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Réal Ryan
2017-2021
Constitution 1er juillet 1855
Démographie
Gentilé Noyantais(e)
Population 1 392 hab. ()
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 04′ 00″ nord, 73° 18′ 00″ ouest
Superficie 5 000 ha = 50 km2
Divers
Code géographique 2456015
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Noyan
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Noyan
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Noyan
Géolocalisation sur la carte : Montérégie
Voir sur la carte topographique de Montérégie
City locator 14.svg
Noyan
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Noyan est une municipalité de la municipalité régionale de comté du Haut-Richelieu au Québec (Canada), située dans la région administrative de la Montérégie. Le territoire municipal est enclavé par la frontière Canada-États-Unis au sud et la rivière Richelieu à l'ouest. De nos jours, l'agriculture et les activités récréo-touristiques favorisent l'économie locale.

GéographieModifier

Municipalités limitrophesModifier

ToponymieModifier

Le toponyme Noyan rappelle la seigneurie établie autrefois dans la région de l'actuelle municipalité. Cette seigneurie pris le nom de son premier propriétaire, Pierre-Jacques Payen de Noyan et de Chavoy (1695-1771), qui fut officier dans les troupes de la Marine, lieutenant du roi à Trois-Rivières et major de Montréal de 1749 à 1756.

HistoireModifier

Le démantèlement des seigneuries de Foucault et de Noyan amène la création de la paroisse catholique de Saint-Georges-de-Noyan et des paroisses anglicanes de St. Thomas et de St. George ainsi que celle des municipalités de Henryville et de Saint-Thomas. En 1855, la municipalité de paroisse de Saint-Thomas-de-Foucault est officiellement rétablie après avoir été une constituante de la Municipalité du comté de Rouville à partir de 1847. Noyan n'apparaîtra qu'en 1976.

Une partie de son territoire étant situé en zone inondable, la municipalité fut gravement touchée par les inondations du bassin du lac Champlain et de la rivière Richelieu en 2011. Pendant la crise du verglas au Québec, le premier maire français de cette ville, Hector Leduc, en fait énormément pour que cette tempête ait le moins de conséquence possible.

DémographieModifier

Évolution démographique
1986 1991 1996 2001 2006 2011 2016
7248801 0501 0931 3541 2971 392

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers.[3]

Noyan
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Réal Ryan Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

CultureModifier

GastronomieModifier

L'une des principales attractions de la municipalité est la fromagerie Fritz Kaiser, fabricant du fromage à croûte lavée Le Douanier. Ce fromage a été nomme Grand Champion de la 4e édition du Grand Prix des fromages canadiens en 2004. La fromagerie fabrique aussi La Tomme de Monsieur Séguin, fromage de lait de vache et de chèvre, à pâte demi-ferme à croûte lavée.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier