Ouvrir le menu principal

Notre maison la Russie

parti politique russe


Ne doit pas être confondu avec La Maison Russie (roman) ou La Maison Russie (film).
VI съезд НДР.jpg
Carte de membre du parti

Notre Maison la Russie (russe : Наш дом – Россия, Nash dom – Rossiya), abrégée en NDR, était un parti politique russe de droite entre 1995 et 2000. C'était le parti du président Boris Eltsine.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le parti est fondé en 1995 par le président du gouvernement Viktor Tchernomyrdine. Tchernomyrdine, ancien directeur de Gazprom, met en avant ses bonnes relations avec le groupe énergétique[1]. Le parti est vite apparu comme étant le « parti du président » et le « parti des nouvelles élites » (ou encore le « parti des oligarques »). Lors des élections de la Douma en décembre 1995, Notre maison la Russie cumule 10,13% des suffrages exprimés[2]

Le parti a soutenu Boris Eltsine à l'occasion de l'élection présidentielle russe de 1996.

Au printemps 1998, Boris Eltsine évince Viktor Tchernomyrdine et crée un nouveau parti l'année suivante, le Parti de l'Unité de la Russie. Il en résulte un effondrement du nombre de députés du parti Notre maison la Russie, qui n'a plus que 8 sièges en décembre 1999 [3],[4].

Le parti finit absorbé par le Parti de l'Unité de la Russie.

Les auteurs Alexis Berelowitch et Jean Radvanyi suggèrent dans leur livre Les 100 portes de la Russie: de l'URSS à la CEI, les convulsions d'un géant que la popularité croissante de Viktor Tchernomyrdine dans l'opinion publique nationale et internationale a déplu à Eltsine qui a préféré le mettre à l'écart[5].

Notes et référencesModifier

  1. « Victor Tchernomyrdine, Parti Notre maison, la Russie », sur Liberation.fr, (consulté le 18 novembre 2017)
  2. Berelowitch 1875, p. 78
  3. « Analyse du scrutin sur un site anglophone »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Russiavotes.org (consulté le 18 novembre 2017)
  4. Berelowitch 1875, p. 218
  5. Berelowitch 1875, p. 274

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • The Oligarchs : Wealth and Power in the New Russia, David E. Hoffman, New York, Public Affairs, 2002, 2003, (ISBN 1-58648-202-5)
  • Alexis Berelowitch et Jean Radvanyi, Les 100 portes de la Russie: de l'URSS à la CEI, les convulsions d'un géant, Editions de l'Atelier, , 303 p. (ISBN 9782708233911)

Article connexeModifier

Lien externeModifier