Ouvrir le menu principal

Nordea
logo de Nordea
illustration de Nordea

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Bankaktiebolag (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Action OMX Stockholm 30 (NDA SEK), OMX Copenhagen (NDA DKK)[1] et OMX Helsinki 25 (NDA1V)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social HelsinkiVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau de Finlande Finlande
Actionnaires
  • Sampo Oyj (21,3 %)
  • Nordea Fonden (3,9 %)
  • Alecta (2,4 %)
  • Vanguard-rahastot (2,3 %)
  • Swedbank Robur (2,3 %)
  • Cevian Capital (2,3 %)
Activité Secteur financier, secteur bancaire (d) et Finance (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Nordea Bank Polska (en), Nordea Bank Danmark (en), Nordea Bank (d), Nordea Liv (d) et Nordea Bank Norge ASA (en)
Effectif en diminution 28 990 (ETP, 2018)[2]
Site web www.nordea.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Capitalisation en diminution 29,4 milliards (31.12.2018)[2]
Chiffre d'affaires en augmentation 9,005 milliards € (2018)[2]
Résultat net en augmentation 2,993 milliards € (2018)[2]
La maison PK, siège de Nordea à Stockholm.
Une agence de Nordea à Helsinki.

Nordea Bank est un groupe bancaire basé à Helsinki et présent dans les pays nordiques. Sampo Group Oyj, groupe financier finlandais, est son principal actionnaire.

Sommaire

HistoireModifier

Nordea est issu de différentes fusions et acquisitions des banques : Nordbanken, Merita Bank, Unibank et Kreditkassen (Christiania Bank) qui ont eu lieu entre 1997 et 2000. En mars 2009, le gouvernement suédois détient toujours une participation de 19,9 % dans Nordea et le Groupe Sampo détient lui une participation de 18,5 %.

En septembre 2013, le gouvernement suédois est totalement sorti du capital de Nordea. La vente de sa participation lui a rapporté au total 9,4 milliards de dollars[3].

En octobre 2017, Nordea annonce la suppression de 6 000 postes, soit 13 % de ses effectifs[4].

En septembre 2018, Nordea et DnB NOR vend à Blackstone pour 1 milliard d'euros une participation de 60 % dans leur filiale commune Luminor, filiale créée en 2016 par la fusion de leurs activités en Estonie, Lettonie et Lituanie[5].

Activité dans le mondeModifier

Actuellement, Nordea est présent via des filiales dans les pays suivants : Danemark, Suède, Norvège, Finlande, Estonie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Pologne, Suisse et Allemagne. Nordea est coté aux indices boursiers suivants : OMX Helsinki 25, OMX Copenhagen 20, OMX Stockholm 30. Nordea a plus de 1400 agences qui desservent 10 millions de clients.

En 2006, le personnel était dispersé principalement entre 5 pays :

  • 8 214 employés en Finlande;
  • 8 084 personnes au Danemark;
  • 8 038 personnes en Suède;
  • 3 335 personnes en Norvège;
  • 1 090 personnes en Pologne.

Propriété et actionnariatModifier

L’actionnariat de Nordea est enregistré à la Bourse d’Helsinki, la Bourse de Stockholm et la Bourse de Copenhague.

Actionnaires principauxModifier

Les actionnaires les plus importants au sont[6]

  1. Sampo Oyj 21,3 %
  2. Le fond Nordea Fonden 3,9 %
  3. Alecta 2,4 %
  4. Le fond Vanguard-rahastot 2,3 %
  5. Le fond Swedbank Robur 2,3 %
  6. Cevian Capital 2,3 %

Actionnaires par paysModifier

La répartition par pays[7] est la suivante en décembre 2010:

  1. Suède: 42 %;
  2. Finlande: 29 %;
  3. Danemark: 9 %;
  4. États-Unis: 8 %;
  5. Grande-Bretagne: 4 %;
  6. Norvège: 2 %;
  7. Luxembourg: 2 %;
  8. Autres: 4 %.

RéférencesModifier

  1. « http://www.nasdaqomxnordic.com/shares/listed-companies/copenhagen »
  2. a b c et d (en) « Annual Report 2018 », sur nordea.com, Nordea (consulté le 27 juillet 2019)
  3. Sweden sells remaining stake in Nordea for $3.4 billion, Mia Shanley et Sven Nordenstam, Reuters, 25 septembre 2013
  4. « Nordea, la première banque des pays nordiques, prévoit 6 000 suppressions d’emplois », sur Le Monde,
  5. « Nordea, DNB sell Baltic bank stake to Blackstone in $1.2 billion deal », sur Reuters,
  6. (en) « Osakkeenomistajat », sur nordea.com, Nordea, (consulté le 27 juillet 2019)
  7. « Tietoja osakkeenomistajista », Nordea, (consulté le 20 décembre 2011)

SourcesModifier