Ouvrir le menu principal

Norbert Métairie

homme politique français

Norbert Métairie
Illustration.
Norbert Métairie en 2013.
Fonctions
Maire de Lorient
En fonction depuis le
(21 ans, 6 mois et 10 jours)
Élection
Réélection 2001
2008
2014
Prédécesseur Jean-Yves Le Drian
Président de Lorient Agglomération[1]
En fonction depuis le
(15 ans, 5 mois et 12 jours)
Réélection 2008
Prédécesseur Jean-Yves Le Drian
Conseiller général du Morbihan

(14 ans et 11 jours)
Circonscription Canton de Lorient-Centre
Prédécesseur Catherine Giquel
Successeur Canton supprimé
Biographie
Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Astillé (Mayenne)
Nationalité Française
Parti politique PS (depuis 1978)
Diplômé de Université Rennes 2
Profession Professeur de lycée

Norbert Métairie
Maires de Lorient

Norbert Métairie est un homme politique français, né le à Astillé (Mayenne). Membre du Parti socialiste, il est maire de Lorient depuis 1998.

Situation personnelleModifier

Après des études de géographie à l'université Rennes 2, où il défend en 1971 un mémoire sur « Les problèmes de l'emploi dans la région de Lorient »[2], il devient professeur d'histoire-géographie au lycée professionnel Émile-Zola à Hennebont[3].

Parcours politiqueModifier

DébutsModifier

Il adhère au Parti socialiste en 1978[4]. À l’occasion des élections municipales de 1983, il se fait élire conseiller municipal de Caudan, une commune de l’agglomération lorientaise.

En 1989, il rejoint la liste menée par Jean-Yves Le Drian, maire de Lorient. Il devient alors adjoint au maire chargé de l’urbanisme. À la suite des élections municipales de 1995, il accède au poste de premier adjoint de Jean-Yves Le Drian.

Maire de LorientModifier

Le , à la suite de la démission de ce dernier pour cause de cumul de mandats après son élection au conseil régional de Bretagne. Il est ensuite réélu maire à l'issue de son premier scrutin comme tête de liste, lors des élections municipales de 2001. Il est également réélu après les municipales de 2008, lors desquelles sa liste obtient 64,1 % des suffrages dès le premier tour, mais dans un contexte marqué par une forte abstention (46 %)[5]. Il est de nouveau élu lors des élections municipales de 2014 avec 42,7 % des suffrages, dans le cadre d'une quadrangulaire inédite au second tour l'opposant à des candidats de droite (Fabrice Loher), FN (Joëlle Bergeron) et communiste (Delphine Alexandre)[6].

Ses mandats sont marqués par l'aboutissement et la réalisation de projets urbanistiques de grande ampleur. Le grand théâtre de Lorient est construit en 2003, le centre aquatique en 2006 et l'hôpital du Scorff en 2013. Le quartier de la gare est redessiné à la suite de la reconstruction de celle-ci en 2018, tout comme le quartier entourant l'ancien hôpital de Bodélio à la fermeture de ce dernier en 2013[7]. Le Parc Jules-Ferry est quant à lui rénové à la fin de son dernier mandat[8]. Les collèges de la villes connaissent aussi des évolutions importantes, avec la démolition et la reconstruction du collège Brizeux à partir de 2015[9], ainsi que la construction d'un nouveau collège à Tréfaven en remplacement de ceux de Kerentrech et de Le Coutaller[10].

Autres mandatsModifier

Depuis le , il est président de la communauté d'agglomération du pays de Lorient. Celle-ci voit son périmètre augmenter en 2014. Après avoir envisager un rapprochement avec la communauté de communes de la région de Plouay et avec la communauté de communes de Blavet Bellevue Océan, mais face à l'opposition des élus de cette dernière, la communauté d'agglomération du pays de Lorient fusionne avec celle celle de Plouay[11].

Lors des élections cantonales de 2001, il se présente dans le canton de Lorient-Centre, où il est élu et fait ainsi son entrée à l’assemblée départementale. Il est réélu en 2008.

Détail des mandats et fonctionsModifier

Conseiller général
Conseiller municipal / Maire
  • 14 mars 1983 - 19 mars 1989 : conseiller municipal de Caudan
  • 20 mars 1989 - 18 juin 1995 : adjoint au maire de Lorient
  • 19 juin 1995 - 1er avril 1998 : adjoint au maire de Lorient
  • 2 avril 1998 - 18 mars 2001 : maire de Lorient
  • 19 mars 2001 - 8 mars 2008 : maire de Lorient
  • depuis le 9 mars 2008 : maire de Lorient

Notes et référencesModifier

  1. Cap l’Orient jusqu'au .
  2. Norbert Métairie, Les problèmes de l'emploi dans la région de Lorient, Maîtrise : Géographie : Rennes 2 : 1971 : 1 vol. (57 p.)
  3. Pierre-Yves Lautrou, « Norbert Métairie et Jean- Yves Le Drian au scanner », L'Express, 10 avril 2003, consulté sur www.lexpress.fr le 18 aout 2012.
  4. Biographie sur le site de la ville de Lorient.
  5. Charles Josse, « Norbert Métairie réélu maire de Lorient », dans Ouest-France, 16 mars 2008, consulté sur www.pontivy.maville.com le 19 août 2019
  6. Antonin Billet, « Municipales à Lorient : Métairie (PS) réélu, le FN s’enracine », dans France 3 Bretagne, le 30 mars 2014, consulté sur france3-regions.francetvinfo.fr le 19 août 2018
  7. Pascal Mateo, « Des chantiers qui déchaînent les passions », dans Le Point, le 16 février 2012, consulté sur www.lepoint.fr le 19 août 2019
  8. « Lorient. La nouvelle vie du parc Jules-Ferry », dans Le Télégramme, le 31 mars 2019, consulté sur www.letelegramme.fr le 19 août 2019
  9. Yvan Duvivier, « Lorient. Quand l’ancien collège Brizeux s’enfonçait d’un millimètre par an… », dans Ouest-France, le 15 mars 2019, consulté sur www.ouest-france.fr le 19 août 2019
  10. Yvan Duvivier, « Ouverture du collège de Tréfaven : pas avant 2021 », dans Ouest-France, le 20 octobre 2018, consulté sur www.ouest-france.fr le 19 août 2019
  11. Pascal Mateo, Matthieu Noli, « " Lorient est inscrite dans la modernité " », dans Le Point, le 16 février 2012, consulté sur www.lepoint.fr le 19 aout 2019

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :