Nokalakevi

ville et site archéologique en Géorgie

Nokalakevi
ნოქალაქევი, Archaeopolis, Tsikhegoji
Image illustrative de l’article Nokalakevi
Fortifications orientales de Nokalakevi
Localisation
Pays Drapeau de la Géorgie Géorgie
Coordonnées 42° 21′ 26″ nord, 42° 11′ 38″ est
Superficie 20 hectares
Géolocalisation sur la carte : Géorgie
(Voir situation sur carte : Géorgie)
Nokalakevi
Nokalakevi
Histoire
Époque Époque hellénistique à Empire byzantin

Nokalakevi (ნოქალაქევი, « lieu dont a fait une ville »), Archéopolis (Αρχαιόπολις, littéralement « ancienne ville ») ou Tsikhegoji (« Forteresse de Kuji ») est à la fois un village et un site archéologique de la municipalité de Senaki, dans la province de Mingrélie-et-Haute-Svanétie en Géorgie[1].

Ce serait la ville d'Ea mentionnée par Strabon et Pline l'Ancien, la ville d'Aia (ou Aea) mentionnée par Étienne de Byzance et que Procope de Césarée appelle « Archeaopolis »[2].

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Nokalakevi » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Paul Everill, Ian Colvin, Benjamin Neil et David Lomitashvili, « Nokalakevi-Archaeopolis: ten years of Anglo-Georgian collaboration », Durham University,
  2. Société de géographie, Bulletin de la Société de Géographie, (lire en ligne), p. 83-85

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :