No pasaran (film)

film de Emmanuel Caussé, sorti en 2009
No pasaran
Réalisation Emmanuel Caussé
Éric Martin
Scénario Emmanuel Caussé
Éric Martin
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Sortie 2009


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

No pasaran est un film français réalisé par Emmanuel Caussé et Éric Martin et sorti en 2009[1].

SynopsisModifier

Maxence Lafourcade, célibataire tranquille, élève des cochons dans les Pyrénées. Sa vie bascule lorsqu'il apprend qu'une autoroute traversera bientôt ses montagnes, sa vallée, sa ferme. Pour affronter le député maire cynique et son projet, il doit faire une alliance contre nature avec l'"Américain du coin". Peter Konchelsky, avocat désabusé à la retraite, adopte la cause du fermier sous le regard étonné de Scarlett sa fille. Artiste excentrique, elle découvre en Maxence un modèle humain inattendu !

Se joignent à cette bande de "Résistants" : Inès, écoterroriste toujours à la pointe du combat, Fabrice, champion de l'équipe locale qui juge que son oncle le maire a perdu "l'esprit rugby" et Bouzigue, cousin de Maxence qui craint de perdre les clients de sa station service... "No Pasaran !"

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Le film a été tourné en plein cœur de l'Ariège et dans la vallée de Vicdessos où des habitants de la région ont été employés comme figurants[3]. Plus particulièrement, le film a été notamment tourné à Foix, Tarascon-sur-Ariège, Lapège[4], Miglos et Auzat, au hameau de Laoujou où était censée se trouver l’exploitation de Maxence Lafourcade.

Notes et référencesModifier

  1. « Toulouse. «No pasaran» : Irréductibles Ariégeois », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)
  2. Jean-Pierre François, « Montauban. "No pasaran", un «sud-ouestern» qui fera grincer des dents », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)
  3. E.D., « Foix. Cinéma : les habitants jouent dans "No Pasaran" », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)
  4. Jean-Christophe Thomas, « Cinéma. Lapège transformé en plateau de tournage », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier