Nina Hamnett

artiste britannique

Nina Hamnett ( - ) est une artiste et écrivaine galloise connue sous le nom de « Reine des Bohémiennes ».

Nina Hamnett
Nina Hamnett par Roger Fry (1917)
Naissance
Décès
(à 66 ans)
Londres
Nationalité
Activité
Artiste et écrivaine
Formation
Royal School for Daughters of Officers of the Army (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieux de travail
Mouvement

D'un naturel rebelle, habillée et coiffée de façon peu conventionnelle pour son époque, Nina Hamnett est une personnalité marquante de la période artistique dite de « la Bohème » à Paris. Proche de nombreux artistes européens d'avant-garde comme Amedeo Modigliani ou le sculpteur Brancusi, elle contribue largement à établir un lien entre les communautés artistiques de Paris et de Londres.


Jeunesse et formation

modifier

Nina Hamnett naît le dans la petite ville côtière de Tenby au pays de Galles[1]. Elle est l'aînée des quatre enfants de George Edward Hamnett, officier dans l'armée britannique, et de Mary Elizabeth De Blois, elle-même fille d'officier[1]. Ses études primaires et secondaires se déroulent dans des pensionnats en Angleterre, à Westgate-on-Sea puis dans la ville de Bath[1] ; mais la suite de ses études est compliquée par la situation financière de son père qui, expulsé de l'armée, est contraint de se reconvertir en chauffeur de taxi. Nina parvient néanmoins à poursuivre des études d'art à Londres jusqu'en 1910 grâce à un emprunt bancaire et au soutien de ses tantes[2]. Elle fait la rencontre du sculpteur Henri Gaudier-Brzeska (pour qui elle pose) ainsi que des écrivains Olivia Shakespear et Ezra Pound.

En 1912, elle se rend une première fois en France ; elle y retourne durablement à partir de 1914, d'abord pour y étudier à l'Académie Vassilieff de Montparnasse, fréquenté par des peintres d'importance comme Léger, Soutine, Gris ou Modigliani[3]. Elle fait notamment la rencontre de Roger Fry avec qui elle entretient une liaison sentimentale ; celui-ci réalise d'elle un portrait célèbre[3]. Outre son activité de modèle, elle produit elle-même une œuvre originale qui lui permet d'exposer au Salon d'Automne et au Salon des Indépendants[3].

Références

modifier
  1. a b et c (en) Denise Hooker, « Hamnett [married name de Bergen], Nina », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne  ).
  2. Elliott et Wallace 1994, p. 28 et suiv..
  3. a b et c Cooper-Richet 2018, p. 183.

Bibliographie

modifier
  • (en) B. J. Elliott et Jo-Ann Wallace, Women Artists and Writers: Modernist (Im)Positionings, Routledge, , 218 p. (ISBN 978-1-317-76214-0)
  • Diana Cooper-Richet, La France anglaise, de la Révolution à nos jours, Fayard, , 360 p. (ISBN 978-2213661919)

Galerie

modifier

Voir aussi

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier