Ouvrir le menu principal

Le Nigusil (acronyme de nickel-Guzzi-silicium) est un alliage métallique développé et breveté par Moto Guzzi. Introduit en 1979, il succède aux chemises en fonte ou chromées[1].

Cet alliage nickel-carbure de silicium est déposé par galvanoplastie[1] sur les cylindres de moteurs à explosion. Il permet une diminution du coefficient de frottement de la chemise, ce qui réduit le niveau d’usure des pièces mécaniques en contact (segments, jupe des pistons) et économise l’huile.

Le traitement anti-usure des cylindres au Nigusil a été utilisé par d’autres constructeurs, tels Maserati pour la Biturbo, et plus généralement sur des moteurs de compétition.

Le revêtement Nigusil est une alternative au plus connu Nikasil, qui est un autre alliage nickel-carbure de silicium.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Ian Falloon, Moto Guzzi - Sport & Le Mans Bible : V7 Sport, 750S & S3, 850 Le Mans, 850 Le Mans II & III, 1000 Le Mans IV & V, Veloce Publishing Ltd, , 160 p. (ISBN 978-184584064-8, lire en ligne), p. 79

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier