Niccolò di Pietro Lamberti

artiste italien
Niccolò di Pietro Lamberti
Opera del duomo (FI), niccolò di Pietro Lamberti, San Marco, 1410-1415 circa.JPG
Saint Marc, musée de l'Opéra du Duomo de Florence
Naissance
Décès
Activités

Niccolò di Pietro Lamberti ou Niccolò di Piero Lamberti dit Nicolò Aretino[1], surnommé également Pela ou Il Pela (Florence, 1370 - Florence, 1451) est un sculpteur et un architecte toscan de la Renaissance encore empreint de style gothique.

Pierre tombale de Francesco di Marco Datini, San Francesco, Prato

BiographieModifier

D'abord l'assistant de Pietro di Giovanni Tedesco, Niccolò Aretino (l’arétin) intervient comme maître pour des sculptures au campanile de la cathédrale Santa Maria del Fiore pour deux statues en 1391 et se marie l'année suivante.

En 1401, il participe au concours pour la porte nord du baptistère de Florence, dont il est évincé, avec Filippo Brunelleschi et Jacopo della Quercia, au profit de Lorenzo Ghiberti.

Le pape Boniface IX, le commissionna comme architecte afin de fortifier le château Saint-Ange à Rome.

Avec son fils, Piero di Niccolò Lamberti (1393-1435), également sculpteur, ils exportèrent le style toscan de la sculpture jusqu'à Venise où ils furent actifs dans les années 1410 et 1420.

ŒuvresModifier

  • Sculptures de complément au campanile de la cathédrale Santa Maria del Fiore, (1380), maintenant au Museo dell'Opera del Duomo (Florence) :
    • Fragment de l'archivolte du portail (approx. de 1400 à 1410)
    • Saint Augustin - Docteur de l'Église (de 1396 à 1401)
    • Saint Grégoire - Docteur de l'Église (de 1396 à 1401)
    • Saint Marc (1410-1412)

Notes et référencesModifier

  1. a et b Vasari

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Roberta J. M. Olson, « La sculpture de la Renaissance italienne », Univers De L'art, no 28, (ISBN 2-87811-047-1).

Liens externesModifier