Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe.
Nelson Philippe
Description de cette image, également commentée ci-après
Nelson Philippe en 2009
Biographie
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la France Valence (Drôme) (France)
Nationalité Drapeau de la France France

Carrière
Qualité Pilote automobile


Nelson Philippe est un pilote automobile français né le à Valence (Drôme).

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir couru en karting en Argentine, en France, en Italie, puis aux États-Unis, Nelson Philippe fait ses débuts en sport automobile en 2003, dans le championnat de Barber Dodge Pro Series (en) aux États-Unis. Auteur de performances correctes (un podium et la neuvième place finale au championnat), il crée la sensation début 2004 en étant recruté par l'écurie Rocketsports pour disputer le championnat Champ Car (il avait préalablement également obtenu un test dans l'équipe d'Emerson Fittipaldi). À seulement 17 ans, il devient alors le plus jeune pilote de l'histoire des championnats CART et Champ Car[1].

Les débuts de Philippe en Champ Car sont timides. S'il montre une certaine sûreté en piste, il évolue généralement en queue de peloton, ce qui lui vaut de voir la légitimité de son accession au Champ Car contestée par certains observateurs. Après une séparation avec l'écurie Rocketsports au bout de seulement cinq courses, il ne tarde pas à trouver refuge dans l'équipe Mi-Jack Conquest Racing de l'ancien pilote belge Eric Bachelart, où il termine la saison[2].

Toujours chez Conquest Racing en 2005, Nelson Philippe subit en début de saison la loi de son nouvel équipier, le débutant québécois Andrew Ranger. Mais au fil de la saison, il parvient à inverser la tendance et à signer des performances de plus en plus prometteuses en qualification comme en course. À la fin de la saison, il se voit ainsi décerner le trophée du pilote ayant le plus progressé[3].

En 2006, Nelson Philippe rejoint l'équipe HVM Racing de Keith Wiggins (en)[4], où il confirme ses progrès constants. En juin, sur l'ovale de Milwaukee, il décroche ainsi le premier podium de sa carrière après un long duel avec le Britannique Justin Wilson, l'un des ténors du championnat[5]. Devenu un candidat régulier aux places d'honneur, il signe un nouveau podium à Montréal, puis remporte en fin de saison à Surfers Paradise en Australie sa première victoire dans la discipline, devenant à tout juste 20 ans le plus jeune vainqueur de l'histoire du championnat (le précédent record appartenait au Néo-Zélandais Scott Dixon)[6]. Cette série de bons résultats lui permet de se classer à la quatrième place du classement général final.

Nelson se retrouve sans volant pour la saison 2007, faute de budget. Il fait son retour à la compétition en fin d'année sur une monoplace du Conquest Racing à l'occasion des manches de Surfers Paradise et de Mexico. Classé 6e et 12e, il prend la 19e place au championnat.

En 2008, Nelson pilote quelques manches dans la Superleague Formula, sous les couleurs du Borussia Dortmund. Il dispute également les deux premières courses du GP2 Asia Series 2008-09 à Shanghai, pour le compte de l'équipe ART Grand Prix.

En 2009, il court les 500 miles d'Indianapolis chez HVM Racing, puis récupère le baquet laissé par Alexandre Tagliani chez Conquest Racing en indycar. Le 22 août 2009 il est victime avec Will Power d'un grave accident lors des essais sur le circuit de Somona.

Sorti de l'hôpital, il effectue quelques courses en 2010, avant de se retirer du sport automobile.

Résultats aux 500 miles d'IndianapolisModifier

Année Voiture Équipe Qualification Résultat
2009 Dallara-Honda HVM Racing 31e 25e (abandon)

DiversModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Rocketsports signs French teen Philippe », sur ESPN, (consulté le 14 mai 2014)
  2. (en) « Philippe returns with Mi-Jack Conquest », sur TSN, (consulté le 14 mai 2014)
  3. (en) Bill McGuire, « Racing Wrap 2005: Champ Car : The Bourdais Show: Newman-Haas driver was the class act in Champ Car », sur Auto Week, (consulté le 14 mai 2014)
  4. (en) « CHAMPCAR/CART: Nelson Philippe moves to HVM-CTE Racing », sur Motorsport.com, (consulté le 14 mai 2014)
  5. (en) « Bourdais succeeds at solving Milwaukee Mile », sur ESPN-consulté le=14 mai 2014,
  6. (en) « Philippe triumphant after Power shunted », sur ABC Australia, (consulté le 14 mai 2014)

Liens externesModifier