NGC 5274

galaxie

NGC 5274
Image illustrative de l’article NGC 5274
La galaxie elliptique NGC 5274.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Chiens de chasse
Ascension droite (α) 13h 42m 23,3s [1]
Déclinaison (δ) 29° 50′ 52″  [1]
Magnitude apparente (V) 14,6 [2]
15,6dans la Bande B [2]
Brillance de surface 12,61 mag/am2 [a]
Dimensions apparentes (V) 0,4 × 0,4 [2]
Décalage vers le rouge 0,044276 ± 0,000013 [1]
Angle de position N/A [2]

Localisation dans la constellation : Chiens de chasse

(Voir situation dans la constellation : Chiens de chasse)
Canes Venatici IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 13 274 ± 4 km/s  [b]
Distance 185 ± 13 Mpc (∼603 millions d'a.l.)[c].
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie elliptique
Type de galaxie E/C[1],[3] E0[2] E0?[4]
Dimensions 70 000 a.l. [d]
Découverte
Découvreur(s) Édouard Stephan [4]
Date [4]
Désignation(s) PGC 48536
MCG 5-32-66
CGCG 161-125 [2]
Liste des galaxies elliptiques

NGC 5274 est une lointaine galaxie elliptique compacte[1],[3] située dans la constellation des Chiens de chasse à environ 603 millions d'années-lumière de la Voie lactée. NGC 5274 a été découvert par l'astronome français Édouard Stephan en 1881.

Si l'on tient compte de l'expansion de l'Univers, NGC 5274 se trouve maintenant à une distance do donnée par la distance de Hubble dH corrigée par l'expression (1 + 0,5*(1 - qo)*z) où qo est le paramètre de décélération et z le décalage vers le rouge. En raison de l'expansion de l'Univers, cette galaxie était plus rapprochée au moment où la lumière que nous recevons aujourd'hui a été émise. Cette distance d est égale à sa distance actuelle do multipliée par le facteur d'échelle qui est égal à 1/(1+z)[5]. Avec une valeur de -0,53 pour le paramètre de décélération qo, on obtient une distance do de 625 millions d'années-lumière et une distance d de 579 millions d'années-lumière au moment où la lumière que nous observons aujourd'hui a été émise. À cette distance, son diamètre est en réalité de 67 kal.

À ce jour, deux mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 165,000 ± 43,841 Mpc (∼538 millions d'a.l.)[6], ce qui est à l'intérieur des distances calculées en employant la valeur du décalage[c].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La brillance de surface (S) se calcule à partir de la magnitude apparente (m) et de la surface de la galaxie selon l'équation  
  2. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  3. a et b On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho
  4. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.

RéférencesModifier

  1. a b c d et e  (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 5274 (consulté le )
  2. a b c d e et f « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 5200 à 5299 »
  3. a et b (en) « NGC 5274 sur HyperLeda » (consulté le )
  4. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le )
  5. Pelletier, Donald, Introduction à l’astronomie et à l’astrophysique, Salaberry-de-Valleyfield, Collège de Valleyfield., , 364 p. (ISBN 978-2-920918-06-1, lire en ligne), page 321-324
  6. « Your NED Search Results », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

      •  NGC 5266  •  NGC 5267  •  NGC 5268  •  NGC 5269  •  NGC 5270  •  NGC 5271  •  NGC 5272  •  NGC 5273  •  NGC 5274  •  NGC 5275  •  NGC 5276  •  NGC 5277  •  NGC 5278  •  NGC 5279  •  NGC 5280  •  NGC 5281  •  NGC 5282