NGC 3879

galaxie

NGC 3879
Image illustrative de l’article NGC 3879
La galaxie spirale NGC 3879
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Dragon
Ascension droite (α) 11h 46m 49,4s[1]
Déclinaison (δ) 69° 23′ 01″ [1]
Magnitude apparente (V) 13,0[2]
13,6 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 13,33 mag/am2[3]
Dimensions apparentes (V) 2,7 × 0,5[2]
Décalage vers le rouge 0,004773 ± 0,000030[1]
Angle de position 130°[2]

Localisation dans la constellation : Dragon

(Voir situation dans la constellation : Dragon)
Draco IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 1 431 ± 9 km/s [4]
Distance 20,0 ± 1,5 Mpc (∼65,2 millions d'a.l.)[5]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale
Type de galaxie Sdm?[1] Sd[2],[6],[7]
Dimensions 51 000 a.l.[8]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel[6]
Date [6]
Désignation(s) PGC 36743
UGC 6752
MCG 12-11-40
CGCG 334-51
IRAS 11441+6939 [2]
Liste des galaxies spirales

NGC 3879 est une galaxie spirale magellanique située dans la constellation du Dragon à environ 65 millions d'années-lumière. NGC 3879 a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1793.

La classe de luminosité de NGC 3879 est IV-V et elle présente une large raie HI[1].

Des mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 27,533 ± 2,562 Mpc (∼89,8 millions d'a.l.) [9], ce qui est un peu à l'extérieur des distances calculées en employant la valeur du décalage [5].

Selon un article publié par Steven D. Peterson en 1979, NGC 3879 et UGC 6711 forment une paire de galaxies[10]. La vitesse radiale de UGC 6711 est cependant beaucoup plus élevée, soit 2702 km/s[11], ce qui la situe à une distance de 123 millions d'années-lumière. Une distance de près de 60 millions d'années-lumière sépare ces deux galaxies. Elles sont certes dans la même région du ciel et forme selon certains critères une paire optique de galaxies, mais elles sont trop éloignées l'une de l'autre pour constituer une paire réelle de galaxies.

NGC 3879 et UGC 6711

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 3879 (consulté le )
  2. a b c d e et f « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 3800 à 3899 »
  3. La brillance de surface (S) se calcule à partir de la magnitude apparente (m) et de la surface de la galaxie selon l'équation  
  4. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  5. a et b On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  6. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le )
  7. (en) « NGC 3879 sur HyperLeda » (consulté le )
  8. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  9. « Your NED Search Results », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )
  10. Steven D. Peterson, « DOUBLE GALAXIES. I. OBSERVATIONAL DATA ON A WELL-DEFINED SAMPLE », The Astrophysical Journal Supplement Series, vol. 40,‎ , p. 527-575, 550 (DOI 10.1086/190597, Bibcode 1979ApJS...40..527P, lire en ligne)
  11. (en) « UGC 6711 sur NASA/IPAC » (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

      •  NGC 3871  •  NGC 3872  •  NGC 3873  •  NGC 3874  •  NGC 3875  •  NGC 3876  •  NGC 3877  •  NGC 3878  •  NGC 3879  •  NGC 3880  •  NGC 3881  •  NGC 3882  •  NGC 3883  •  NGC 3884  •  NGC 3885  •  NGC 3886  •  NGC 3887