Nürnberg (1934)

Nürnberg
Image illustrative de l’article Nürnberg (1934)
Autres noms Admiral Makarov (Адмирал Макаров)
Type Croiseur léger
Classe Leipzig
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Naval Ensign of the Soviet Union (1950–1991).svg Marine soviétique
Chantier naval Deutsche Werke, Kiel
Lancement
Armé
Statut Détruit en 1961
Équipage
Équipage 673 à 896 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 181,3 m
Maître-bau 16,3 m
Déplacement 7 150 t
Port en lourd 8 060 t
Propulsion 2 turbines à vapeur Krupp AG
4 moteurs diesel MAN
Puissance 78 475 cv
Vitesse 32,3 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 50 mm
pont= 20 à 25 mm
tourelle = 20 à 80 mm
kiosque = 100 mm
Armement 9 × 150 mm
6 × 88 mm
8 × 37 mm (DCA)
4 × 20 mm (DCA)
12 tubes lance-torpilles (533 mm)
Carrière
Pavillon Allemagne
Port d'attache Kiel

Le Nürnberg est un croiseur léger de la classe Leipzig de la Kriegsmarine.

HistoireModifier

KriegsmarineModifier

 
Le Nürnberg, avant guerre, 1935
 
Le Nürnberg, toujours en 1935

Après son armement, le Nürnberg part tout de suite avec la Légion Condor soutenir les nationalistes dans la guerre d'Espagne. Il se poste devant Valence.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, après la campagne de Pologne, le croiseur va en mer du Nord pour la pose de mines. Dans la nuit du 12 au , le Nürnberg et le Leipzig endommagent le croiseur britannique HMS Salmon. Le Nürnberg est au chantier naval en et . Il rejoint ensuite Trondheim où se trouvent les cuirassés Scharnhorst, Gneisenau et le croiseur lourd Admiral Hipper. Le , le navire escorte le Gneisenau qui doit se faire réparer à Kiel. Il reste dans les eaux allemandes d' à . Le bateau va à Narvik le et y reste jusqu'en . Sur le chemin du retour, à Stavanger, il tombe sur deux vedettes-torpilleurs qu'il parvient à éviter. Il sert en mer du Nord puis pose des mines dans le Skagerrak en 1945. Il se pose près de Copenhague. À la fin de la guerre, des résistants danois tentent de monter à bord. En plus de ces résistants, quatre membres de l'équipage meurent.

Du 26 au , le croiseur est amené avec des dragueurs de mine, le croiseur lourd Prinz Eugen ainsi que les croiseurs britanniques Devonshire et Dido à Wilhelmshaven. Les 500 membres d'équipage sont alors fait prisonniers par l'armée britannique et les 250 autres membres ainsi que le bateau sont remis à l'armée soviétique.

CommandementModifier

au Kapitän zur See Hubert Schmundt
au Kapitän zur See Theodor Riedel
au Kapitän zur See Walter Krastel
Kapitän zur See Heinz Degenhardt
Fregattenkapitän Walter Hennecke (intérim)
au Kapitän zur See Otto Klüber
au Kapitän zur See Leo Kreisch
au Kapitän zur See Ernst von Studnitz
au Kapitän zur See Gerhardt Böhmig
à Kapitän zur See Helmuth Gießler

Marine soviétiqueModifier

Le Nürnberg est remis à la marine soviétique en tant que tribut de guerre. Il intègre la liste des navires le et affecté à la flotte de la Baltique. En même temps que cinq autres navires allemands, le destroyer Z 15 Erich Steinbrinck, le navire de ligne SMS Hessen, le Blitz, les anciens torpilleurs T 33 et T 107, il arrive à Liepāja le . Il est rebaptisé le 5 Admiral Makarov. Jusqu'en 1955, il est le navire-amiral de la huitième flotte en mer du Nord, avec pour port d'attache Tallinn. Après que la chaudière principale a subi de graves dommages en , l'Admiral Makarov devient un navire de formation et stationne à Kronstadt jusqu'à sa mise hors service en . La navire est retiré de la liste le et envoyé à la casse.

On peut voir l'Admiral Makarov dans le film L'Inoubliable année 1919, tourné en 1951, dans le rôle d'un navire-amiral britannique.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :