HMS Salmon (N65)

HMS Salmon
Image illustrative de l’article HMS Salmon (N65)
Le HMS Stonehenge, sister-ship du Salmon.
Type Sous-marin
Classe S -2e groupe
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commanditaire Royal Navy
Constructeur Cammell Laird
Chantier naval Birkenhead
Commandé
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 39 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 63,63 m
Maître-bau 7,3 m
Tirant d'eau 3,2 m
Déplacement 768 tonnes (surface)
990 tonnes (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel Admiralty
2 moteurs électriques
2 arbres d'hélice
Puissance 1 550 cv (1 156 kW) moteur Diesel
1 300 cv (970 kW) moteurs électriques
Vitesse 13,75 nœuds (25,4 km/h) en surface
10 nœuds (19 km/h) en plongée
Caractéristiques militaires
Armement 6 tubes lance-torpilles de 533 mm orientés vers l'avant
12 torpilles
1 Canon de 3 pouces QF 20 cwt
1 mitrailleuse calibre .303 British
Rayon d'action 6 000 milles nautiques (11 000 km) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
64 milles nautiques (119 km) à 2 nœuds (3,7 km/h) en plongée
98 tonnes de carburant
Carrière
Indicatif 98S/N65
Localisation
Coordonnées 57° 00′ 00″ nord, 2° 47′ 00″ est
Géolocalisation sur la carte : Europe
(Voir situation sur carte : Europe)
HMS Salmon
HMS Salmon
Géolocalisation sur la carte : mer du Nord
(Voir situation sur carte : mer du Nord)
HMS Salmon
HMS Salmon

Le HMS Salmon[Note 1] (Pennant number: N65) était un sous-marin de la classe S de la Royal Navy britannique. Mis en service en 1935, il sert pendant la Seconde Guerre mondiale où il coule en 1940.

Conception et descriptionModifier

La deuxième série de sous-marins de la classe S a été conçue comme une version légèrement améliorée et élargie des premiers bateaux de la classe et était destinée à être exploitée en mer du Nord et en mer Baltique[1]. Les sous-marins avaient une longueur totale de 63,6 m, une largeur de 7,3 m et un tirant d'eau moyen de 3,6 m. Ils déplaçaient 768 tonnes longues (780 t) en surface et 960 tonnes longues (980 t) en immersion[2]. Les sous-marins de classe S avaient un équipage de 40 officiers et matelots. Ils avaient une profondeur de plongée de 91,4 m[3].

Pour la navigation en surface, les sous-marins étaient propulsés par deux moteurs Diesel de 775 chevaux (578 kW), chacun entraînant un arbre d'hélice. En immersion, chaque hélice était entraînée par un moteur électrique de 650 chevaux-vapeur (485 kW). Ils pouvaient atteindre 13,75 noeuds (25,47 km/h) en surface et 10 noeuds (19 km/h) sous l'eau[4]. En surface, les sous-marins du deuxième groupe avaient une autonomie de 6 000 milles nautiques (11 000 km) à 10 noeuds (19 km/h) et de 64 milles nautiques (119 km) à 2 noeuds (3,7 km/h) en immersion[3].

Les sous-marins de classe S étaient armés de six tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) à l'avant. Ils transportaient six torpilles de rechargement pour un total d'une douzaine de torpilles. Ils étaient également armés d'un canon de pont de 3 pouces (76 mm)[2].

HistoriqueModifier

Commandé le 20 janvier 1933 dans le cadre du programme de construction de 1932, le HMS Salmon est posé le 15 juin 1933 dans le chantier naval de Cammell Laird à Birkenhead. Il est lancé le 30 avril 1934. Le sous-marin est mis en service le 8 mars 1935 et a reçu le numéro de fanion (Pennant number) 98S.

Le , lors d'une patrouille dans la mer du Nord, il torpille et coule l'U-36 qui devait se rendre à la Base Nord en Union soviétique[5].

Le , le Salmon aperçoit le paquebot allemand SS Bremen. En se rapprochant, il est détecté par un hydravion Dornier Do 18 qui le force à plonger. Après avoir plongé, le commandant du Salmon, le capitaine de corvette E.O. Bickford décide de ne pas le torpiller, constatant qu'il s'agit d'un navire non armé transportant des passagers. La décision de Bickford retarda probablement le début de la guerre sous-marine à outrance que mèneront notamment les U-boots allemands.

Le , le sous-marin aperçoit une flotte de navires de guerre allemands. Il tire plusieurs torpilles et touche les croiseurs Leipzig et son sister-ship Nürnberg. Il est chassé pendant deux heures par les destroyers allemands, sans succès. 

Il a probablement été coulé par une mine le .

Un rapport de 2008 déclare la découverte des épaves du Salmon et du Shark dans les eaux au large de la Norvège.

CommandantsModifier

  • Lieutenant (Lt.) Edward Oscar Bickford, (RN) du 6 août 1938 au 16 juillet 1940

Notes: RN: Royal Navy

Voir aussiModifier

NotesModifier

  1. Dans la marine des forces britanniques, HMS signifie Her Majesty's Ship ou His Majesty's Ship, selon que le monarque anglais est de sexe féminin ou masculin

RéférencesModifier

  1. Harrison, Chapter 16
  2. a et b Chesneau, p. 49
  3. a et b McCartney, p. 6
  4. Bagnasco, p. 110
  5. (en) Tobias R. Philbin III, The Lure of Neptune : German-Soviet Naval Collaboration and Ambitions, 1919–1941, University of South Carolina Press, , 220 p. (ISBN 978-0-87249-992-8, présentation en ligne), p. 96

SourceModifier

BibliographieModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier