Musée des Égouts (Paris)

musée français
(Redirigé depuis Musée des Égouts de Paris)

Le musée des Égouts de Paris est un musée de la ville de Paris situé sous l'esplanade Habib-Bourguiba, face au no 93 quai d'Orsay, au niveau du pont de l'Alma, dans le 7e arrondissement de Paris.

Musée des Égouts de Paris
Image dans Infobox.
Salle du musée des Égouts de Paris.
Informations générales
Visiteurs par an
95 000 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Commune
Paris
Adresse
Pont de l'Alma
Face au 93, quai d'Orsay
F-75007 Paris
Ce site est desservi par la ligne (M)(9) à la station Alma-Marceau, par la ligne (RER)(C) à la station Pont de l'Alma ainsi que par les lignes de bus (BUS) RATP 63 80 à l'arrêt Alma-Marceau.
Coordonnées
Localisation sur la carte du 7e arrondissement de Paris
voir sur la carte du 7e arrondissement de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

HistoireModifier

À l'occasion de l'exposition universelle de 1867, des visites des égouts sont organisées deux fois par mois par l'administration[1] à bord d'un wagon dans le collecteur Sébastopol, puis en barque dans le collecteur d'Asnières. Depuis 1975, la visite du musée s'effectue à pied[2].

Le musée a été rénové en 1989[3].

En 2007, le musée a reçu près de 95 000 visiteurs[4], et 80 000 visiteurs en 2017[3].

En juin 2018, le musée ouvre une exposition temporaire de l'artiste Codex Urbanus inspirée des légendes souterraines[5].

Le , le musée est fermé pour travaux de rénovation. Le budget de la rénovation est de 2 millions d'euros. Le cabinet d'architectes Frenak + Jullien est chargé des travaux qui prévoient un accès pour handicapés. La rénovation prévoit également de détruire l'entrée actuelle au bénéfice d'un nouveau pavillon. Sa réouverture est prévue pour fin 2020[6],[3].

DescriptionModifier

Le musée est consacré aux égouts de Paris, depuis Hugues Aubriot, prévôt de Paris à l'origine du premier égout voûté de Paris rue Montmartre, à Eugène Belgrand, ingénieur du XIXe siècle à l'origine de l'actuel réseau d'égouts[7]. Le musée aborde aussi le travail des égoutiers de la ville de Paris et l'assainissement de l'eau.

Constitué d'une galerie de 500 mètres de long, le musée se situe sur un point de convergence des ouvrages des égouts et est souvent inondé[3]. Lorsque le niveau de l'eau de la Seine atteint le pied du Zouave du pont de l'Alma, le musée doit fermer ses portes[6]. Le musée propose une galerie artificielle qui donne l'impression de passer à travers un égout[8].

Le but du musée est aussi d'assurer une pédagogie sur la gestion des déchets et d'enseigner le fait que les égouts ne sont pas des poubelles[8].

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Pierre Arthur Bernard, Les deux Paris : Les représentations de Paris dans la seconde moitié du XIXe siècle, Éd. Champ Vallon, 2001, p. 240, [lire en ligne].
  2. Isabelle Blondel, « Que savez-vous sur les égouts de Paris ? », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  3. a b c et d Marion Heilmann, « Le musée des égouts de Paris ferme pour rénovation », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  4. « 2007, musées et monuments parisiens, une fréquentation record » [PDF], Parisinfo.com, p. 3.
  5. Robert Kassous, « Musée des égouts : Exposition légendes souterraines », Info Travel,‎ (lire en ligne)
  6. a et b « Le musée des égouts de Paris fait peau neuve », L'Express,‎ (lire en ligne)
  7. « musée des Égouts de Paris », Ville de Paris, (voir archive).
  8. a et b Isabelle Bollene, « Aux égouts on vous apprend le caniveau », Le Parisien,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Pages liéesModifier

Liens externesModifier