Musée Edgar-Clerc

musée départemental d'archéologie amérindienne de Guadeloupe

Le musée Edgar-Clerc est un musée départemental situé route de la Rosette au Moule en Guadeloupe qui est entièrement consacré à l'archéologie précolombienne de l'archipel[1].

Musée Edgar-Clerc
Informations générales
Ouverture
Visiteurs par an
10 246 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Collections
Genre
Provenance
Bâtiment
Architecte
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
440, route de la Rosette
97160 Le Moule
Coordonnées
Localisation sur la carte des Petites Antilles
voir sur la carte des Petites Antilles
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Guadeloupe
voir sur la carte de la Guadeloupe
Red pog.svg

HistoriqueModifier

À la suite de sa nomination le à la direction de la circonscription archéologique de Guadeloupe par le ministère de la Culture, Edgar Clerc (1915-1982), précurseur des fouilles archéologiques dans l'archipel et cofondateur de la Société d'histoire de la Guadeloupe[2],[3], lègue en 1977 au département[2] ses collections archéologiques qu'il avait présentées lors d'une grande exposition sur l'île en 1961[4] afin de créer à terme un musée archéologique de la Guadeloupe dédié aux cultures précolombiennes locales. Il est nommé conservateur du futur musée le par le ministère de la Culture[2].

Les travaux de construction du bâtiment, conçu par l’architecte guadeloupéen Jack Berthelot pour s'intégrer au parc paysager de plus de 3 hectares[5], commencent le au lieu-dit Sainte-Marguerite (près du lieu de résidence d'Edgar Clerc), sur le site d'un ancien camp militaire. Le musée ouvre ses portes au public le , deux après la mort de son principal instigateur le [2]. Henry Petitjean Roget en assure alors la direction jusqu'en 1992[3].

CollectionModifier

Les collections du musée, constituées initialement par la donation d'Edgar Clerc, sont entièrement consacrées à l'archéologie des sites précolombiens fouillés sur l'île et aux objets découverts appartenant aux cultures amérindiennes qui se sont succédé dans l'archipel guadeloupéen : successivement Huécoïdes, Saladoïdes, Troumassoïdes, Arawaks et Caraïbes. Elles réunissent poteries, objets rituels et symboliques, parures et bijoux en coquillage ou en pierre et un grand nombre de pièces d'outillage (dont des haches polies) ainsi que des explications sur les différents sites de l'île possédant des pétroglyphes (notamment le parc des Roches Gravées à Trois-Rivières) ou vestiges archéologiques (sépultures, sites rituels etc) et des reproductions, en maquettes, de villages amérindiens avec la vie quotidienne qui y était associée (jardins, culture et préparation du manioc, artisanat etc)[6].

Les premiers donateurs du musée sont[7] :

  • Edgar Clerc
  • Archives départementales de Guadeloupe
  • Association guyanaise d'archéologie et d'ethnographie
  • Révérend Père Maurice Barbottin
  • Bureau de recherches géologiques et minières
  • Fortuné Chalumeau
  • Jean-Pierre Coignet
  • Pierre Cousin
  • Direction départementale de l'Équipement de Sainte-Rose (Guadeloupe)
  • Direction des Fouilles et des Antiquités de Guadeloupe
  • Direction des Fouilles et des Antiquités de Martinique
  • Bénito Espinal
  • Mario Franc
  • Jacques Guilbert
  • Claudy Parize
  • Parc national de la Guadeloupe
  • Hughes Petitjean Roget
  • Jacques Petitjean Roget
  • Yves Prompt
  • André et Simone Schwarz-Bart
  • Guy Slozinsky
  • Société d'histoire de la Guadeloupe
  • Sorprover

Directeurs du muséeModifier

  • 1978-1982 : Edgar Clerc[2]
  • 1984-1992 : Henry Petitjean Roget[3]
  • Susana Guimarães[8]

Notes et référencesModifier

  1. « Musée départemental Edgar Clerc », sur journees-archeologie.fr (consulté le )
  2. a b c d et e Henry Petitjean Roget, « Edgar Clerc (1915-1982) ou la passion de l’archéologie », Bulletin de la Société d'histoire de la Guadeloupe, nos 135–136, mai–août–septembre–décembre 2003, pp. 47–50.
  3. a b et c André Depuech, « Archéologie amérindienne en Guadeloupe », Les Nouvelles de l'archéologie, no 108-109, 2007, pp. 10-19.
  4. Marie-France et Max Etna, Musée Edgar-Clerc, www.guadeloupe.fr, 7 décembre 2017.
  5. « Voyage dans le temps au musée Edgar-Clerc au Moule », France-Antilles, 24 juillet 2018.
  6. Musée Edgar-Clerc, Office du tourisme de la Guadeloupe, consulté le 6 avril 2021.
  7. Henry Petitjean Roget, Archéologie des Petites Antilles : chronologies, art céramique et art rupestre, Basse-Terre, Association internationale d'archéologie de la Caraïbe, 428 p. (ISBN 978-2-9510685-1-3, lire en ligne), p. 69
  8. « Dossier : l’art amérindien en Guadeloupe - Collections du musée Edgar Clerc et pétroglyphes », dossier pédagogique de l'Académie de la Guadeloupe, 30 juillet 2019, consulté le 6 avril 2021.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Henry Petitjean Roget, Archéologie des Petites Antilles  : chronologies, art céramique, art rupestre, Basse-Terre, Association internationale d’archéologie de la Caraïbe, 2015.
  • Musée Edgar Clerc : de la découverte de l’île à l’arrivée des Français : histoire des collections et du musée départemental de préhistoire de la Guadeloupe, Basse-Terre, Conseil général de la Guadeloupe, 1996.

Liens externesModifier