Ouvrir le menu principal
Article principal : Arabe (cheval).

Muniqi
Darley Arabian, cas possible de cheval arabe Muniqi
Darley Arabian, cas possible de cheval arabe Muniqi
Région d’origine
Région Drapeau de l'Irak Irak, Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite
Caractéristiques
Morphologie Cheval de selle
Tête Profil rectiligne
Autre
Utilisation Courses

Muniqi est l'une des lignées majeures du cheval Pur-sang arabe. Provenant du Nord de l'Irak, elle est adaptée aux courses et présente une taille élevée ainsi qu'un profil de tête rectiligne. L'un de ses plus fameux représentants pourrait être l'étalon Darley Arabian, ancêtre fondateur de la race des Pur-sang. De nos jours, l'élevage de cette lignée se poursuit en Arabie saoudite.

HistoireModifier

La lignée est également connue sous les noms de Muniqui[1], Maneghi[2],[3] et Managhi[4].

Elle provient du Nord de l'Irak[1] et a été élevée dans le désert[5]. Historiquement, le type Muniqi n'a été employé par ses éleveurs Arabes que pour la course, jamais pour la guerre ou la chasse[1]. D'après l'étude de l'université d'Oklahoma[6], et celle de CAB International[2], les éleveurs modernes de chevaux arabes le considèrent plus généralement comme l'un des trois grands types de la race, avec Saglawi et Koheilan.

Il n'est généralement pas cité parmi la liste des cinq lignées arabes bédouines issues des Al Khamsa, les juments de Mahomet, mais il arrive qu'il y figure en remplacement des lignées Abeya ou Hamdani[7].

Il est suggéré que Darley Arabian, l'un des fondateurs de la race du Pur-sang, ait appartenu à cette lignée[8] : connu pour sa vitesse, il était nommé à l'origine « Manak » ou « Manica » par son premier propriétaire, un Sheikh syrien, ce qui rappelle le nom « Muniqui »[9].

DescriptionModifier

 
Étalon de lignée Maneghi.

C'est un cheval de course[2], considéré comme « l'expression ultime de la vitesse » parmi les chevaux arabes[10]. Cette lignée est considérée comme élégante, et présente un profil rectiligne, ainsi que des jambes, un dos et une encolure plus longs que chez les autres chevaux arabes[10]. La morphologie est plus droite, grossière et anguleuse que chez les autres lignées, se rapprochant de celle du Pur-sang[3]. L'animal présente aussi une bonne taille[3].

 
Types chez la race Arabe : en A Koheilan ; en B Saklawi ; en C Muniqi.

Diffusion de l'élevageModifier

« Maneghi » est considéré comme une lignée originelle élevée en Arabie saoudite[11].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Hendricks 2007, p. ix.
  2. a b et c Porter et al. 2016, p. 438.
  3. a b et c Schofler 2006, p. 12.
  4. (en) Fran Lynghaug, The Official Horse Breeds Standards Guide : The Complete Guide to the Standards of All North American Equine Breed Associations, MBI Publishing Company LLC, , 672  p. (ISBN 1-61673-171-0, lire en ligne), p. 181 .
  5. Schofler 2006, p. 11.
  6. Hendricks 2007, p. 43.
  7. Schofler 2006, p. 10.
  8. (en) Virginia C. Johnson ety Barbara Crookshanks, Virginia Horse Racing: Triumphs of the Turf, Arcadia Publishing, , 160 p. (ISBN 1625843925 et 9781625843920), p. 24.
  9. (en) Anne Holland, « Darley Arabian », dans The Little Book of Horse Racing, The History Press, coll. « Little Book », , 144 p. (ISBN 0750958286 et 9780750958288, lire en ligne).
  10. a et b (en) Maurizio Bongianni (trad. Ardèle Dejey), Simon & Schuster's Guide to Horses and Ponies, New York, Simon & Schuster, , 255  p. (ISBN 0-671-66068-3, OCLC 16755485, lire en ligne), « Arab », p. 44 .
  11. (en) « Maneghi/Saudi Arabia », DAD-IS (consulté le 24 novembre 2016).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • [Forbis et Ferriss 1990] (en) Judith Forbis et Joe Ferriss, Authentic Arabian bloodstock, Ansata Publications, , 423 p. (ISBN 0962564400 et 9780962564406)
  • [Hendricks 2007] (en) Bonnie Lou Hendricks, International Encyclopedia of Horse Breeds, Norman, University of Oklahoma Press, , 2e éd., 486  p. (ISBN 0-8061-3884-X, OCLC 154690199, lire en ligne).   
  • [Piduch 1988] (en) Erwin Adolf Piduch, Egypt's Arab Horses: History and Cultural Heritage, Kentauros-Verlag, , 285 p. (ISBN 3925069038 et 9783925069031)
  • [Porter et al. 2016] (en) Valerie Porter, Lawrence Alderson, Stephen J.G. Hall et Dan Phillip Sponenberg, Mason's World Encyclopedia of Livestock Breeds and Breeding, CAB International, , 6e éd., 1 107  p. (ISBN 1-84593-466-0, OCLC 948839453) 
  • [Schofler 2006] (en) Patti Schofler, Flight without Wings: The Arabian Horse And The Show World, Rowman & Littlefield, , 304 p. (ISBN 1461748925 et 9781461748922)
  • [Woodbridge Mulder et Stewart Keckler 1972] (en) Carol Woodbridge Mulder et Helen Stewart Keckler, Imported Foundation Stock of North American Arabian Horses, vol. 2, Borden Publishing Company,