Municipalité de Playas de Rosarito

municipalité de Basse-Californie, Mexique

Municipalité de Playas de Rosarito
Blason de Municipalité de Playas de Rosarito
Héraldique
Municipalité de Playas de Rosarito
Situation de Playas de Rosarito en Basse-Californie.
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État Basse-Californie
Maire
Mandat
Araceli Brown
2019-2021
Code postal 21000
Démographie
Population 90 668 hab. (2010)
Densité 177 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 15′ nord, 116° 53′ ouest
Superficie 51 332 ha = 513,32 km2
Divers
Fondation
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Basse-Californie
Voir sur la carte administrative de Basse-Californie
City locator 14.svg
Municipalité de Playas de Rosarito
Géolocalisation sur la carte : Mexique
Voir sur la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
Municipalité de Playas de Rosarito
Géolocalisation sur la carte : Mexique
Voir sur la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
Municipalité de Playas de Rosarito

Playas de Rosarito est une municipalité mexicaine de l'État de Basse-Californie dont le siège est la ville de Rosarito.

GéographieModifier

La municipalité s'étend sur 513,32 km2 dans le nord-ouest de la Basse-Californie et est bordée par l'océan Pacifique à l'ouest. Elle est limitrophe de la municipalité de Tijuana, qui l'entoure presque entièrement au nord, à l'est et au sud, ainsi que par celle d'Ensenada au sud-ouest.

HistoireModifier

À partir du XIXe siècle, son territoire fait partie de la municipalité de Tijuana. La municipalité de Playas de Rosarito est créée par un vote du Congrès de Basse-Californie le et entre en vigueur le suivant.

Politique et administrationModifier

La municipalité est dirigée par un maire (« président municipal ») et un conseil élus pour trois ans. Depuis 2019, la maire est Araceli Brown, du Mouvement de régénération nationale.

Studio cinématographiqueModifier

La 20th Century Fox a créé un studio dans cette ville (prix de main d'œuvre peu élevée) spécialement pour produire le film Titanic (1997). Pour loger les décors immergeables, la 20th Century Fox a acquis seize hectares de terrain le long des côtes. Des opérations de dynamitage ont débuté en pour creuser les bassins, le plus grand ayant une capacité de 85 millions de litres, et le second de 25 millions[1]. Un autre bassin d'une capacité de 1,6 million de litres, a quant à lui servi au tournage des scènes montrant les naufragés qui se débattent dans l'eau glacée et les rescapés dans les canots[2].

D'autres films ont ensuite utilisé les bassins :

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Ed W. Marsh, « Titanic », James Cameron, le livre du film, , 84e éd., 178 p. (ISBN 978-2-277-25036-4)

Articles annexesModifier

Liens externesModifier