Mouvement de régénération nationale

parti politique mexicain

Mouvement régénération nationale
(es) Movimiento Regeneración Nacional
Image illustrative de l’article Mouvement de régénération nationale
Logotype officiel.
Présentation
Président Mario Delgado Carrillo
Fondation (association civile)
(parti politique)
Siège 50, rue Santa Anita, colonie Viaducto Piedad, délégation d'Iztacalco 08200 Mexico
Secrétaire générale Citlalli Hernández
Journal Regeneración
Positionnement Gauche[1] ou attrape-tout[2],[3],[4]
Idéologie Populisme de gauche[5],[6]
Nationalisme de gauche[7],[8]
Socialisme du XXIe siècle[9],[10]
Etat-providence[8],[11],[12],[13]
Antilibéralisme[14],[15]

Courants :
Progressisme[16],[17]
Conservatisme social[18],[19]

Affiliation nationale Ensemble, nous faisons l'histoire (depuis 2020)
Ensemble nous ferons l'Histoire (2018-2020)
Affiliation internationale Morena Exterior
Adhérents 278 332 (2020)
Couleurs
Site web www.morena.si
Présidents de groupe
Chambre des députés Ignacio Mier Velazco
Sénat de la République Eduardo Ramírez Aguilar
Représentation
Députés
202  /  500
Sénateurs
62  /  128
Gouverneurs
20  /  32

Le Mouvement régénération nationale (connu sous son acronyme MORENA) est un parti politique mexicain issu du mouvement social. Il a été créé en 2011 en tant qu'association civile à l'initiative d'Andrés Manuel López Obrador (AMLO). Il a ensuite obtenu son enregistrement en tant que parti politique le par l'Institut national électoral.

Depuis les élections fédérales de juillet 2018, il est le parti au pouvoir dont est issu le président AMLO et son gouvernement. Il dispose de la majorité absolue à la Chambre des députés et d'une majorité relative au Sénat de la République.

Histoire modifier

Andrés Manuel López Obrador soutenu par le Mouvement et une coalition de partis (Parti de la révolution démocratique (PRD), Parti du travail (PT), Convergence) obtient 31,6 % des voix à l'élection présidentielle de 2012. Il est seulement devancé par le futur président Enrique Peña Nieto avec 38,2 %.

Lors des élections fédérales de 2015, les premières auxquelles participe le nouveau parti, Morena a atteint un peu plus de 8 % des voix devenant ainsi la quatrième force politique nationale. Il a remporté 14 circonscriptions majoritaires et obtenu 21 députés par le système de la représentation proportionnelle, ce qui lui donne 35 députés fédéraux pour la période 2015-2018. Il a également remporté 18 circonscriptions locales sur le district de Mexico devenant ainsi la première force dans l'Assemblée législative du district fédéral pour la même période.

Création modifier

À l'origine, le Mouvement a été fondée par Andrés Manuel López Obrador dans le but de promouvoir sa candidature aux élections présidentielles de 2012. Après les élections, le Mouvement a tenu son premier « Congrès national Morena » le . Les délégués des 32 États fédérés du Mexique ont adopté les statuts et le programme d'action. Le Congrès a élu Andrés Manuel López Obrador comme président du Conseil national et Martí Batres Guadarrama en tant que président du Comité exécutif national.

Le , le Conseil général de l'Institut national électoral a approuvé à l'unanimité l'enregistrement du parti politique Morena.

Élections fédérales de 2018 modifier

Andres Manuel Lopez Obrador est de nouveau candidat à l'élection présidentielle de 2018. Le PT a formalisé son accord de coalition avec Morena au début . Le la coalition entre Morena, le PT et Parti de la Réunion sociale (PES) sous le nom « Ensemble, nous allons faire l'histoire » a été officialisé par la signature de l'accord sur une plateforme gouvernementale.

Le parti soutient notamment la gratuité de l’école et des soins, l'augmentation du salaire minimum et une politique économique plus respectueuse de l’environnement[20].

Le , après deux échecs, AMLO est élu président de la République avec 53 % des voix tandis que sa coalition Juntos Haremos Historia remporte la majorité absolue au Congrès des députés, au Sénat et remporte cinq des neuf élections de gouverneurs qui avaient lieu. Morena, parti principal de la coalition en obtient la majorité des postes.

Le parti Morena entend impulser une « quatrième transformation » de l'État mexicain. D'après l'IRIS, « Les « quatre transformations » renvoient ainsi à plusieurs moments historiques qu’a choisis AMLO pour identifier, définir, conduire et légitimer son action » : l’indépendance du Mexique envers la couronne espagnole au XIXe siècle (1810-1821), le mandat du président Francisco I. Madero, l'un des initiateurs de la révolution mexicaine en 1910 et de la démocratisation du pays, et la présidence de Lázaro Cárdenas (1934 à 1940), marquée à gauche, qui favorisa notamment de développement des infrastructures et l’éducation publique[21].

Résultats électoraux modifier

Élections présidentielles modifier

Élection Candidat Alliance Voix % Résultat
2018 Andrés Manuel López Obrador Ensemble nous ferons l'Histoire 30 113 483 53,19 Élu

Élections législatives modifier

Élections Alliance Circonscriptions Listes Sièges +/- Rang
Voix % Voix %
2015 3 304 736 8,76 3 345 712 8,81
35  /  500
Nv 4e
2018 Ensemble nous ferons l'Histoire 709 840 1,27 20 972 573 37,25
189  /  500
  154 1er
2021 Ensemble, nous faisons l'histoire 6 571 127 13,46 16 759 917 34,10
198  /  500
  9 1er

Élections sénatoriales modifier

Élections Alliance Circonscriptions Listes Sièges +/- Rang
Voix % Voix %
2018 Ensemble nous ferons l'Histoire 661 068 1,18 21 261 577 37,50
55  /  128
Nv 1er

Source modifier

  1. (es) « Morena: la izquierda y la consolidación de la democracia », sur argumentos.xoc.uam.mx
  2. (es) « Desdibujamiento ideológico y pragmatismo. MORENA en la coalición Juntos Haremos Historia, durante el proceso electoral de 2018 », sur Revista mexicana de opinión pública,
  3. (es) « MORENA FRENTE A SÍ: UNA RADIOGRAFÍA INTERNA », sur revistapresente.com,
  4. (es) « Morena dejará de definirse "partido de izquierda", propone dirigencia nacional », sur politica.expansion.mx,
  5. (es) « La retórica populista de Morena a contraluz, una medición del populismo en el mundo », sur /datos.nexos.com.mx,
  6. (es) « ¿Populismo o lealtad racional hacia el presidente Andrés Manuel López Obrador (AMLO)? (El perfil del partidario de la 4T y las elecciones intermedias 2021) », sur Revista mexicana de opinión pública,
  7. (es) « AMLO: Un nuevo nacionalismo de izquierda latinoamericano », sur alainet.org,
  8. a et b (es) « Morena es una izquierda nacionalista, estatista y etapista, busca cambios graduales: Rosendo Bolívar », sur hernangomez.com.mx,
  9. (es) « AMLO, ¿socialista del siglo XXI? », sur elpais.com,
  10. (es) « Ojo: el “populismo” o “socialismo del siglo XXI”, ya está en México », sur primeraplanadigital.com.mx,
  11. (es) « Morena afirma que se construye un verdadero estado de bienestar », sur mvsnoticias.com,
  12. (es) « ¿Qué es el Estado de Bienestar al que López Obrador aspira tener en México? », sur elceo.com,
  13. (es) « #ColumnaInvitada - El Estado del Bienestar, según AMLO », sur politica.expansion.mx,
  14. (es) « Morena y el espacio político mexicano », sur academia.edu,
  15. (es) « AMLO: fin del modelo neoliberal », sur eleconomista.com.mx,
  16. (es) « Renovación de la Secretaría de Diversidad Sexual Nacional de Morena. », sur sprinforma.mx,
  17. (es) « Diversidad sexual en Morena », sur jornada.com.mx
  18. (es-MX) « Grupos conservadores permearon en Morena: Citlalli Hernández », sur forbes.com.mx,
  19. (es) « https://elpais.com/internacional/2018/02/21/mexico/1519245592_592916.html », sur elpais.com,
  20. Mathieu Paris, « Mexique : un nouvel espoir pour la gauche latino-américaine ? », Bastamag,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. « Mexique : quel programme pour AMLO ? », IRIS,‎ (lire en ligne, consulté le ).