Ouvrir le menu principal
Mr Brainwash
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Thierry GuettaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Mouvement
Site web

Mr. Brainwash (souvent écrit MBW), pseudonyme de Thierry Guetta, né à Paris en 1966, est un peintre français actif à Los Angeles, rattaché au mouvement du street art.

Sommaire

BiographieModifier

Thierry Guetta serait né en 1966 à Garges-lès-Gonesse, en banlieue parisienne. Il est le cadet d’une famille d'origine juive tunisienne de cinq enfants. La famille Guetta se serait installée en France pour fuir les persécutions faites aux Juifs de Tunisie. Il était toujours enfant lors que sa mère est décédée et, à 15 ans, son père emmène toute la famille à Los Angeles (une donnée chronologique confirmée par l’émission du numéro de sécurité sociale américain de Guetta, au début des années 80). Le père retourne en France et décède à son tour, laissant Guetta seul[1].

Selon le documentaire Faites le mur !, réalisé en 2010 par Banksy, Guetta était le garde de sécurité d’une friperie avant d’en devenir le propriétaire. Il était amateur de vidéographie et a été introduit pour la première fois au  monde du street art et du graffiti par son cousin, l’artiste Invader. Il a ensuite filmé d’autres artistes pendant les années 2000 avant de se lancer lui-même dans le street art. Thierry Guetta est devenu l’artiste Mr. Brainwash en l’espace de quelques semaines suite à une publicité faite par Banksy.

Beaucoup de critiques ont été faites à propos de ses œuvres, certaines d’entre elles évoquent le fait que son art ressemble beaucoup au concept de Banksy et même que Guetta ne serait qu’un alibi et que ses œuvres seraient en vrai les siennes. Banksy insiste sur son site internet officiel que Faites Le Mur ! est authentique et que Guetta n’est pas une farce.

Ses travaux se sont vendus à des milliers de dollars pendant sa première exposition, « Life is Beautiful », qu’il a financée lui-même. Ce succès était dû au mélange de curiosité et popularité qui tournait autour de la relation de Guetta avec les artistes Shepard Fairey et Banksy, dont on apprend dans son documentaire qu'il a su faire bon usage. Cette exposition a eu lieu à Los Angeles en Californie et a eu beaucoup de succès.

En octobre 2013, Guetta a fait partie de l’exposition Art Wars à la galerie Saatchi organisée par Ben Moore. Guetta a créé un casque de Stormtrooper qu’il a transformé en œuvre d’art. Les sommes recueillies ont été données à la fondation Missing Tom, fondée par Ben Moore pour retrouver son frère Tom, porté disparu il y a plus de 10 ans. L’œuvre a été exposée sur la plateforme de Regent Park à Londres.

Art et ExpositionsModifier

Le style de Thierry Guetta fusionne le style des images historiques du « Pop art » avec l’iconographie culturelle contemporaine afin de créer sa propre version du pop-graffiti, popularisé par d’autres artistes urbains. Il travaille en utilisant des couches de sérigraphies et d’images au pochoir. Il est rusé et taquin dans ses juxtapositions des idoles culturelles du passé (Albert Einstein, Charlie Chaplin, Marilyn Monroe) avec des icônes d’aujourd’hui (Kate Moss, Madonna). Ces inspirations et imitations viennent de pop-artistes tels que Andy Warhol et Keith Haring. Thierry Guetta utilise une signature et une authentification spécial pour chacune de ses œuvres. Toutes ses pièces uniques ont, inscrit au dos « Life Is Beautiful », l’empreinte de son pouce, une signature à la main et un billet de dollar avec un numéro de série qui correspond à l’œuvre.

"Life Is Beautiful"Modifier

La première exposition solo de Mr. Brainwash, « Life is Beautiful », a ouvert pendant l’été 2008 dans d’anciens studios de télévision à Hollywood. L’exposition était en couverture de LA Weekly, une des publications les plus vendues de Los Angeles. L’exposition a attiré des milliers de personnes qui ont fait la queue pendant des heures sur le trottoir. On y trouvait[Qui ?] un robot de 6 mètres de haut, une pyramide faite de 20 000 livres et une reproduction du « Nighthawks » de Edward Hopper en grandeur nature. « Life is Beautiful » s’est prolongé pendant trois mois et a accueilli 50 000 visiteurs au total.

"Life Is Beautiful: Icons"Modifier

Le , Thierry Guetta a ouvert sa seconde exposition à New York City. Mr. Brainwash s’est emparé d’un entrepôt abandonné de 1 400 m2 dans le Meatpacking District afin de le transformer en galerie pour faire l’exposition « Life is Beautiful ». Selon Anthony Haden-Guest, un portrait de Jim Morrison fait entièrement de vinyles brisés, une version plus simple du style mosaïque de Ed Chapman, a été vendu 100 000 $. Des aérosols immenses ont été créés pour l’exposition, les tailles allaient de 1 à 3,7 mètres.

Opera Gallery à LondresModifier

Le 6 octobre 2011, Guetta a ouvert son exposition solo à Londres dans la Opera Gallery. La veille de l’ouverture de son exposition, l’avant de la galerie a été tagué par Raymond Salvatore Harmon (en) afin de  dénoncer la fausse nature de l’art de Mr. Brainwash. Quand on demande[Qui ?] à Mr. Brainwash ce qu’il pense de cet évènement, il déclare qu’il a vraiment aimé et tant que cela crée des réactions chez le public et d’autres artistes, il juge que c’est un succès. Toutes les pièces ont été vendues en deux jours avec l’aide d’un collectionneur qui a acheté 14 des 36 œuvres exposées.

Festival du film de TorontoModifier

Mr. Brainwash a contribué, avec ses œuvres, au Festival du Film de Toronto en installant plusieurs de ses sculptures d’aérosols et des découpés de policiers Canadiens avec des caméras. MBW a aussi contribué à ce festival avec une affiche de Grace Kelly pour le festival du film « Movie Star to Princess » pour honorer l’actrice défunte.  

Jeux Olympiques 2012Modifier

En 2012, pendant les Jeux Olympiques d’été à Londres, Mr. Brainwash a installé sa seconde exposition en Angleterre dans « The Old Sorting Office », un espace colossal, juste a cote du British Museum. On y trouvait la reine Elizabeth II en grandeur nature, dans sa tenue de couronnement, qui tenait un aérosol, un gorille géant de 3 mètres, une sculpture de Kate Moss de 6 mètres de haut devant l’immeuble, les anneaux olympiques en pots de peinture, et un taxi grandeur nature dans une boite d’allumette. David Guetta a joué pendant l’ouverture.

Art BaselModifier

Pendant Art Basel à Miami en 2010, sans prévenir qui que ce soit, Mr. Brainwash s’est emparé d’un immeuble de plus de 2 300 m2 à South Beach en offrant un spectacle très coloré intitulé « Life is Beautiful : Under Construction. »

En 2011, Mr. Brainwash était de retour a Miami pour Art Basel avec une nouvelle exposition « Life is Beautiful: Untitled ». En utilisant le même espace que l’année précédente à South Beach, il y a construit des sculptures en fibre de verre et installé des toiles avec différents matériaux.

En 2013, il s’est installé au Gale South Beach sur Collins Avenue. Cette exposition contenait des peintures à l’huile très larges et d’autres sculptures immenses de La Joconde

Life is Beautiful: Art Show 2011Modifier

Mr. Brainwash s’est emparé d’un immeuble de plus de 7 400 m2 en plein centre de la ville de Los Angeles pour son exposition. Dans cet espace, un étage était dédié à ses œuvres qui ont fait part de don à travers le monde. D’autres artistes étaient encouragés à y installer leurs propres œuvres. Google a choisi cet espace pour dévoiler la plateforme de Google Music le 11 novembre 2011. Des artistes tels que Busta Rhymes, Drake ou encore Maroon 5 y ont fait une performance musicale.

Peinture Murale pour le 11 septembre 2014-2015Modifier

À l’occasion du 13e et 14e anniversaire des attaques terroristes qui ont abattu le World Trade Center à New York, Mr. Brainwash a réalisé une peinture murale pour rendre hommage aux victimes du 11 septembre 2001 et à leurs familles. Elle se trouvait sur le côté de l’immeuble Century 21 (sur Church st, entre Dey st et Cortlandt st). En 2015, Mr. Brainwash revient à New York pour créer une autre peinture murale en hommage au 11 septembre au même endroit. L'œuvre faisait 19 m sur 68 m.

Peinture Murale à Washington D.C. pour la journée Internationale de la FemmeModifier

Le , Mr. Brainwash à dévoilé une série de peintures murales à Union Market à Washington D.C. avec la première dame, Michelle Obama pour fêter la journée internationale de la femme avec l’évènement « Let Girls Learn » (une association du Président et de la première dame des États-Unis qui permet aux filles les plus démunies d’avoir accès à l’éducation). The Girls’ Lounge, une association de dirigeantes feminine, était le sponsor pour cet évènement et a commissionné le mur au thème de l’association « Let Girls Learn ».

Mr. Brainwash a offert d’autres images et œuvres qui ont été exposées sur l’extérieur du Union Market. La première dame Michelle Obama était sur place ce jour là pour célébrer le premier anniversaire de son association « Let Girls Learn ».

Pelé & Mr. BrainwashModifier

Mr. Brainwash a rencontré le joueur de football mondialement connu, Pelé, à Rio de Janeiro pendant les Jeux Olympiques de l’été. Mr. Brainwash a créé un print spécial pour leur rencontre, qui illustre Pelé faisant une bicyclette, son tir historique – dans une explosion de couleurs. Pelé qui est considéré, pour beaucoup, comme le meilleur joueur de foot de tous les temps, devait à l’origine porter la Flamme olympique mais n’a pas pu en raison de problèmes de santé. Heureusement, il a pu participer à ce projet pour Mr. Brainwash et fêter les Jeux olympiques dans son pays natal.

Pelé a pris le temps de signer chaque affiche et est même allé jusqu'à timbrer l’empreinte de son pouce sur le côté de chacune d’entre elles pour une signature encore plus personnelle du joueur de foot légendaire. Il s’est aussi amusé à jeter de la peinture sur quelques affiches, comme l'aurait fait Mr. Brainwash, ce qui crée une collaboration amusante et une forte complicité entre le monde du sport et celui de l’art[interprétation personnelle].

Collaborations ArtistiquesModifier

"Celebration" MadonnaModifier

En 2009, quand Madonna était prête à sortir son album Celebration, qui réunissait ses plus gros succès, elle a demandé à Mr. Brainwash de faire la couverture de son album. Il a conçu 15 couvertures différentes pour la sortie, non seulement de l’album mais aussi du single, du DVD et les éditions spéciales en format vinyles. Mr. Brainwash a aussi collaboré avec Madonna pour l’ouverture de sa salle de sport Hard Candy Fitness à Toronto. L’ouverture de Hard Candy Fitness a offert des performances en direct et une peinture murale de Madonna de 3 × 9 m, faite par Mr. Brainwash.

"Xscape" Michael JacksonModifier

Mr. Brainwash a fait la couverture de l’album Xscape de Michael Jackson. Michael Jackson était un ancien ami de Thierry Guetta et un des premiers à lui acheter de l’art. Mr. Brainwash a aussi conçu la couverture digitale de l’album pour commémorer la sortie posthume de l’album.

"I'm With You" Red Hot Chili PeppersModifier

Début juin 2011, une représentation mystérieuse d’un robot avec le logo des Red Hot Chili Peppers avec la date 30/08/2011 est apparue un peu partout sur les murs de Los Angeles. Le groupe a démenti le fait que ces représentations avaient un rapport avec eux ; cependant le 14 juillet 2011, TMZ a déclaré que les travaux de Mr. Brainwash étaient en fait de la promotion pour le nouvel album du groupe « I’m With You ».

"Divine Sorrow" Wyclef Jean ft AviciiModifier

Mr. Brainwash a réalisé le clip de la chanson Divine Sorrow de Wyclef Jean, avec Avicii pour Coca-Cola et la campagne publicitaire de (RED), qui sensibilise et relève des fonds pour arrêter la pandémie du sida.

Hard Rock HotelModifier

En 2013, avec la collaboration du Hard Rock Hotel à Palm Springs, Mr. Brainwash a installé ses œuvres dans les enceintes de l’hôtel à l’occasion du festival de musique Coachella.

The Tonight Show - Jimmy FallonModifier

En 2014, Mr. Brainwash a été sur le plateau de The Tonight Show avec Jimmy Fallon pour peindre la chanteuse Rita Ora qui chantait en direct.

"Cloud 9" - KygoModifier

Kygo a fait appel à Mr. Brainwash en janvier 2016 pour sa campagne marketing et la couverture de son album Cloud 9. Il a joué au Barclay’s Center à New York City.

Collaborations CommercialesModifier

Mercedes-BenzModifier

Mr. Brainwash a collaboré avec Mercedes-Benz pour le Evolution Tour. Il a décoré une Mercedes-Benz 2015 GLA pour en faire un modèle unique. 

Hublot, Bal Harbor MiamiModifier

En décembre 2014, Mr. Brainwash a créé une installation pour l’ouverture de la boutique Hublot de Bal Harbor à Miami pendant la semaine de l’art à Miami. Il a enrobé toute la façade de la boutique avec son art, est intervenu pendant la présentation de la boutique au public mais et a décoré une montre à son gout et en a fait une pièce unique dans une boite unique.

Anniversaire de Coca-ColaModifier

En février 2015, pour leur 100e anniversaire, Coca-Cola a défié les artistes, designers et dessinateurs partout dans le monde pour réinventer la bouteille vintage de Coca-Cola en utilisant seulement trois couleurs : le rouge, le noir et le blanc. Mr. Brainwash faisait partie des artistes invités.

Sunglass Hut, New York CityModifier

Au printemps 2015, Mr. Brainwash s’est associé avec Sunglass Hut (un magasin de lunettes de soleil) pour créer une édition limitée de 250 Ray-Ban Wayfarer et Ray-Ban Aviator. Ces paires étaient vendues exclusivement dans un magasin éphémère de la marque Sunglass Hut dans le quartier de SoHo à New York. Ce magasin éphémère a été installé dans l’arrière-boutique du magasin et ressemblait à un atelier d’art.

Vente et publicitéModifier

Enchères commercialesModifier

Mr. Brainwash a fait ses débuts aux enchères le 14 mai 2010 chez Phillips. La pièce, qui était une toile immense, a été estimée entre 50 000 $ et 70 000 $. Elle représentait Charlie Chaplin avec un aérosol et un rouleau de peinture. Derrière le personnage se trouvait un cœur et une image de l’artiste Madonna, le tout dans un environnement urbain.

L’évènement London Fall 2010 Phillips Contemporary Art Sale était la seconde vente aux enchères de Mr. Brainwash, cette fois avec deux œuvres. Cette fois-ci avec un style diffèrent fait de peinture métallisée, acrylique et collage de papier sur toile. Le plus petit mesurait 106,7 x 106,7 cm et représentait Kate Moss. Le plus grand faisait 162,6 x 121,9 cm et représentait Albert Einstein devant un mur orné de graffitis. Les deux œuvres se sont vendues au prix de 67 000 $ et 120 000 $, presque trois fois leur valeur de départ.

Poursuite JudiciaireModifier

Thierry Guetta a été poursuivi en justice par Glen E. Friedman pour avoir utilisé sa photo du groupe de rap Run DMC.

A Day in The LifeModifier

Un épisode de la série A Day In The Life (Un jour dans la vie) produit par Morgan Spurlock, a suivi Guetta pendant un jour. On le voit y préparer son exposition à Los Angeles. Dans l’épisode, il révèle que tous ses travaux depuis 2008 sont complétés par une équipe de graphistes.

Spéculations et théoriesModifier

Depuis la sortie du documentaire Faites le mur !, il y a eu beaucoup de spéculations comme quoi le film et l’histoire de Mr. Brainwash sont un canular concocté par Banksy et Shepard Fairey eux-mêmes. Les images que l’on voit de Guetta en train de « travailler » le montrent souvent éclabousser de la peinture en utilisant des aérosols pour essayer de créer des images au hasard et des tentatives maladroites pour accrocher un poster. D’autres aspects du caractère de Mr. Brainwash semblent délibérément comique comme se faire transporter dans une brouette après s’être cassé la jambe.

Le magazine The Times a annoncé selon les rumeurs que Mr. Brainwash n’était rien d’autre qu’une couverture pour Banksy voire qu’il était Banksy. Fast Company a conclu que « Toute cette histoire n’était qu’une farce faite par Banksy,  qui n’avait jamais montré son visage au public, avec comme complice Shepard Fairey… (Son travail) ressemble à celui de Banksy tout en essayant de ne pas lui ressembler ».

Quelques personnes ont même suggérés que Fairey et Banksy gonflaient les ventes des œuvres de Mr. Brainwash. Selon Rebecca Cannon, les travaux de Mr. Brainwash se sont moins bien vendus pendant des ventes indépendantes.

Quand le film est sorti en Amérique du Nord en avril 2010, Ty Burr, un critique qui travaille pour The Boston Globe, a dénoncé que l’histoire était trop divertissante pour être une farce et lui a attribué quatre étoiles. 

L’exposition « Life is Beautiful » décrite dans le film a vraiment eu lieu, ce qui implique que si le personnage de Thierry Guetta est un canular, il existe au moins depuis juin 2008. Une bande annonce de son film « Life Remote Control » est présente sur YouTube depuis 2006.

Une investigation du magazine LA Times a trouvé que « les détails de la vie de Guetta depuis son arrivée à Los Angeles dans les années 80 sont soutenus par ses amis, employés, anciens associés et connaissances. Les amis de Guetta qu’ont interviewé le magazine Times ont confirmé ce que le documentaire montre, qu’il était constamment en train de filmer tout ce qu’il voyait avec sa caméra. Des documents montrent aussi qu’il avait engagé quelqu’un pour l’aider à réaliser "Life Remote Control".

Notes et référencesModifier

  1. « L’énigme Thierry Guetta en cinq points », sur harissa.com (consulté le 14 juin 2019)

AnnexesModifier