Ouvrir le menu principal
Moulin de l'Amour
Présentation
Type
Construction
1191
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

Le Moulin de l'Amour est construit en 1191 dans un lieu proche de ce qui est maintenant le 26-28 Avenue du Général-Leclerc. Il a appartenu notamment à la paroisse de Saint Jacques du Haut-Pas. Il est détruit en 1916[1],[2].

LocalisationModifier

Le moulin était situé sur une butte au bord de la chaussée d'Orléans (ancien nom de l'avenue du Général-Leclerc). Il se trouvait à Montrouge dans le quartier du Petit-Montrouge. Ce quartier est annexé à Paris en 1860.

DescriptionModifier

HistoriqueModifier

En 1191, le moulin est construit.

Au printemps 1360, le roi Édouard III d'Angleterre fait le siège de Paris. Montrouge est occupé et le moulin subit son premier incendie.

En 1569, c'est aux troupes de l'Empire germanique de mettre le feu au moulin.

Entre 1590 et 1693, lors du siège de Paris par Henri IV, le moulin subit son troisième incendie.

Sur la fin, il devient un atelier de photographie. Il est détruit en 1916. Une piscine est construite à la place en réutilisant les fondations du moulin.

RéférencesModifier

  1. Nathalie Stanisière (autre titre : Mémoire d'un quartier), Des ateliers de Montrouge au nouveau quartier Alésia-Montsouris, Vincennes, SADM, Société d'aménagement Denfert-Montsouris, (ISBN 2-9515691-0-6), p. 24.
  2. René-Léon Cottard, Vie et histoire du XIVe Arrondissement : Montparnasse, Parc de Montsouris, Petit Montrouge, Plaisance : histoire, anecdotes, curiosités, monuments, musées..., Paris, Hervas, (1re éd. 1988) (présentation en ligne), p. 13-76.