Mont Okukane

montagne de Toyama, au Japon

Mont Okukane
Mont Okukane
Mont Okukane
Géographie
Altitude 1 543 m
Massif Monts Hida (Alpes japonaises)
Coordonnées 36° 41′ 18″ nord, 137° 40′ 25″ est
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Toyama
Géologie
Roches Granite
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Toyama
(Voir situation sur carte : préfecture de Toyama)
Mont Okukane
Géolocalisation sur la carte : Japon
(Voir situation sur carte : Japon)
Mont Okukane

Le mont Okukane (奥鐘山, Okukane-yama?) est une montagne située dans les villes de Tateyama et Kurobe de la préfecture de Toyama au Japon. Culminant à 1 543 m d'altitude, le mont Okukane se dresse entre la gorge de Kurobe et la vallée de Haba pour former à 600 m[précision nécessaire], l'une des plus importantes falaises du Japon[1]. La montagne, composée essentiellement de granite, fait partie des monts Hida, également connus sous le nom d'« Alpes du Nord du Japon ». Avec les gorges de Kurobe et Sarutobi, le mont Okujkane est désigné monument naturel spécial et lieu spécial de beauté pittoresque en 1964[Notes 1],[2],[3].

ÉtymologieModifier

En japonais, le nom du mont Okukane est formé avec deux kanji : 奥, qui signifie « derrière » ou « arrière » et 鐘 pour « cloche » ou « carillon ». Le nom de la montagne est une abréviation pour 奥鐘釣 (Okukanetsuri?), référence au mont Okukane comme étant la plus en arrière des nombreuses montagnes appelées Kanetsuri. La montagne apparaît sur les cartes à partir de l'époque d'Edo (1603-1868), la première en 1648[1].

GéographieModifier

HistoireModifier

TourismeModifier

La paroi du mont Okukane est devenue une destination populaire pour les amateurs d'escalade[1]. La montagne et la proche gorge de Kurobe sont connues pour leurs couleurs automnales qui ont une longue saison de la mi-octobre à la mi-novembre. Le pont Okukane de 34 m de long, passerelle rouge vif qui enjambe de haut le fleuve Kurobe, relie la gare de Keyakidaira à de nombreux sentiers de randonnée et deux ryokan (auberges) avec l'onsen (sources d'eau chaude)[4].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. En japonais : 黒部峡谷附猿飛並びに奥鐘山 (Kurobe Kyōkoku tsuketari Sarutobi narabi-ni Okukane-yama?).

RéférencesModifier

  1. a b et c (ja) 奥鐘山, Tokyo, Shogakukan,‎ (OCLC 173191044, lire en ligne)
  2. (ja) 黒部峡谷, Tokyo, Shogakukan,‎ (OCLC 173191044, lire en ligne)
  3. (ja) Agence pour les Affaires culturelles, « Kurobe Gorge with Sarutobi Gorge and Mount Okukaneyama », Tokyo, Agence pour les affaires culturelles, (consulté le 8 mars 2015)
  4. « Kurobe Gorge », Tokyo, Japan-guide.com, (consulté le 8 mars 2015)