Ouvrir le menu principal

Montée de Bisanne
Image illustrative de l’article Montée de Bisanne
Croisement entre la D123 et la route du Signal de Bisanne
Altitude 1 723 m
Massif Massif du Beaufortain
Coordonnées 45° 44′ 48″ nord, 6° 31′ 33″ est
PaysDrapeau de la France France
ValléeBeaufortain
(sud)

(est)
Ascension depuisVillard-sur-Doron Les Saisies
Déclivité moy.8,2 % 5,9 %
Kilométrage12,4 km 2,4 km
AccèsD 123 D123

Géolocalisation sur la carte : Savoie

(Voir situation sur carte : Savoie)
Montée de Bisanne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Montée de Bisanne

La montée de Bisanne est une ascension sur une route de montagne située dans le département de la Savoie entre le village de Villard-sur-Doron et la station Les Saisies. Cette montée porte de nom de la montagne sur laquelle elle se trouve (le Signal de Bisanne, à 1 941 m d'altitude)[1].

Sommaire

CyclismeModifier

Tour de FranceModifier

Cette montée a été grimpée sur le Tour de France pour la première fois lors de l'édition 2016[1] sur son versant sud lors de la 19e étape et a été classée hors-catégorie. Rafal Majka la franchissait en tête. Elle est de nouveau empruntée par le Tour de France 2018, lors de la 11e étape, avec un passage en tête de Julian Alaphilippe.

Profil de l'ascensionModifier

Sur le versant sud, l’ascension commence depuis le carrefour D925/D123[2](705 m)[3] juste en dessous du village de Villard-sur-Doron pour 12,4 km à 8,2 % de moyenne, dont 6 kilomètres à plus de 9%[4]. Sitôt après avoir passé ce village, la route grimpe dans des pourcentages avoisinant les 8 % avec de rares replats si ce n’est un faux-plat descendant venant après une série de lacets sur la route dite de « La Place » et juste avant d’arriver au hameau du Cray d’En Haut, après un peu moins de 6 km de montée. Mais les 3 km suivants, qui suivent la « route de la Nuaz » sont à nouveau difficiles, avec des pentes proches de 9 %. La station de Bisanne 1500 est atteinte au km 10,2 après un léger fléchissement de la pente dans le kilomètre précédent, avec une pente de près de 8 %[2]. Mais la pente est encore plus redoutable après la station avec un tronçon de 2,25 km à 9,8 % jusqu’au carrefour (1 723 m)[5] entre la D123 et la route du Signal de Bisanne. C’est une ascension avec beaucoup de lacets jusqu’à Bisanne 1500. L’ascension est bucolique avec de nombreuses prairies d’estive avec des vaches de race « Abondance » et parfois de petits cours d’eau descendant de la montagne.

Sur son versant est, l'ascension commence depuis le carrefour (1 581 m)[6] entre les routes D123 et D218B dans le bas de la station des Saisies, pour 2,4 km à 5,9 %. D'entrée, on peut exploiter l'élan d'un faux-plat descendant mais par la suite la pente est assez prononcée avec une montée en forêt sur une route plutôt large avec quelques villages-vacances au bord de la route, et ce jusqu'au carrefour (1 723 m)[7] avec la route du Signal. Les 2,4 km à 5,9 % jusqu’au carrefour sont donc un peu faussés par le faux-plat descendant du début.

Le Tour de France est monté jusqu'au croisement néanmoins une route plus étroite continue jusqu'à la plate-forme (1 934 m) à côté du relais du Signal de Bisanne (1 941 m)[8] avec 1,95 km à 10,8 % (dont des raidillons à 14 %[2]) pour y parvenir.

RéférencesModifier

  1. a et b Alexander Coiquil, « Grande première, pourcentages, Mont Blanc : les montées de Bisanne et du Bettex vont surprendre », sur eurosport.fr,
  2. a b et c « Signal de Bisanne. Une montée de champion », article paru dans le magazine Le Cycle no 470, avril 2016, p. 70-74
  3. « Carrefour D925/D123 » sur Géoportail (consulté le 09 juillet 2017).
  4. « La montée de Bisanne dans le Tour de France », sur ledicodutour.perso.sfr.fr
  5. « Carrefour montée de Bisanne » sur Géoportail (consulté le 09 juillet 2017).
  6. « Les Saisies carrefour D218b/D123 » sur Géoportail (consulté le 09 juillet 2017).
  7. « Carrefour Bisanne élargi » sur Géoportail (consulté le 09 juillet 2017).
  8. « Signal de Bisanne » sur Géoportail (consulté le 09 juillet 2017).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :