Antenne-relais

émetteur d'ondes radioélectriques

Une antenne-relais est un émetteur d'ondes radioélectriques. Il en existe trois sortes principales[1].

Antenne-relais sur la colline de Miramont à Julos en France.

GénéralitésModifier

Les antennes sont des équipements permettant la réception et la diffusion d'ondes électromagnétiques. Elles convertissent des signaux électriques en ondes électromagnétiques (et réciproquement). Elles existent donc depuis l’origine de ces émetteurs d'ondes ; elles sont classés en fonction de leur fréquence :

 
Plusieurs Antennes-relais (de Radiodiffusion, d'émetteur de télévision et de téléphonie mobile) sur les hauteurs de Chlef (Hay Nasr) en Algérie.
Fréquences Bandes Usages
0 Hz à 3 Hz Ondes TLF (Tremendously Low Frequency) Champs magnétiques
Hz à 300 MHz Ondes radio : ELF, SLF, ULF, VLF, LF, MF, HF, VHF Résonances de Schumann, CPL, radar trans-horizon, Radiodiffusion (dont la LW, MW (AM), Radio FM, radios militaires), RFID, télévision VHF, radio numérique, Radiomessagerie
300 MHz à 300 GHz Micro-ondes : UHF, SHF, EHF GPS (satellite), TNT, FH, pager, téléphonie (GSM, GPRS, EDGE, UMTS, HSPA, LTE et DECT), liaisons Wi-Fi et Bluetooth, systèmes radar, four à micro-ondes, systèmes BLR, radioastronomie
300 GHz à > ∞ Ondes THF Infrarouges, spectre visible, ultraviolet, rayons x, rayons gamma, désintégration radioactive

Les ondes radio sont des ondes électromagnétiques de 3 Hz à 300 MHz. Les micro-ondes sont des ondes électromagnétiques de 300 MHz à 300 GHz.

 
Antenne-relais du piton Hyacinthe sur La Réunion.

Le terme « antenne-relais » se rapporte aussi bien aux antennes de téléphonie mobile qu'aux réémetteurs de télévision terrestre, équipements de radiocommunications de la gendarmerie nationale française, des pompiers, des hôpitaux, de certaines sociétés privées (transports, chantiers routiers ou autoroutiers...) qui utilisent également des antennes-relais.

Il existe en France un débat sur l'innocuité des antenne-relais de téléphonie mobile, débat porté au niveau gouvernemental et parlementaire, et qui se déroule dans les tribunaux comme dans la presse nationale et locale[2].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier