Mohammad Taghi Jafari

Allameh Mohammad Taqi Ja'fari (en persan : علامه محمد تقی جعفری ; - ) était un érudit, philosophe, intellectuel et théologien islamique. Ja'fari fut un philosophe et penseur chiite de ces derniers temps. Il s'est spécialisé dans divers domaines tels que l'histoire, la logique, la métaphysique, la philosophie, la littérature, le mysticisme, la jurisprudence et la philosophie des sciences, expert de Moulavi et commentateur du Nahj al-Balagha[1].

Mohammad-Taqi Ja'fari
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Religions
Site web

BiographieModifier

Mohammad-Taqi Ja'fari est né en 1923 à Tabriz, en Iran. Il est diplômé des études élémentaires de Tabriz et a poursuivi ses études au séminaire de Talebieh. Mohammad-Taqi s'est ensuite rendu aux séminaires de Qom et de Téhéran pour bénéficier des érudits religieux de l'époque. Par la suite, il a quitté l'Iran pendant 11 ans pour fréquenter l'école de théologie de Najaf. Il a obtenu son diplôme d'Ijtihad à l'âge de 23 ans. Ja'fari est retourné en Iran et a enseigné à Qom et à Téhéran[2],[3]. Selon les mollahs d'Allameh Mohammad Taqi Ja'fari, si l'on poursuit ses objectifs et refuse de suivre la bonne voie, cela porte également atteinte à sa dignité inhérente. En d'autres termes, le manque de respect pour la dignité et le respect est une atteinte à la dignité inhérente.

TravauxModifier

De nombreuses œuvres d'Allameh Ja'fari ont été traduites et publiées en plusieurs langues, dont le livre "Art et esthétique en Islam" en italien.

  • Interprétation et critique du Masnavi de Rumi (15 volumes)
  • Traduction et interprétation du Nahj al-Balagha (27 volumes)
  • La culture pionnière au secours de l'humanité
  • Le mystère de la vie
  • La Conscience
  • Mysticisme positif
  • Prières de l' Imam Hossein au désert d' Arafat (arabe)
  • La coordination entre science et religion (arabe)
  • La Conscience
  • Religion et éthique morale

DécèsModifier

Mohammad-Taqi Ja'fari est décédé à Londres le et a été enterré à Mashhad, à proximité du sanctuaire Imam Reza. [4]

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. « Mohammad Taghi Jafari » (consulté le )
  2. Timothy Wright, No Peace Without Prayer : Encouraging Muslims and Christians to Pray Together; A Benedictine Approach, Liturgical Press, , 352 p. (ISBN 978-0-8146-3847-7, lire en ligne), p. 110
  3. « Allameh Jafari commemoration in the 23rd Book Fair », Iran's Book News Agency, (consulté le )
  4. Hussaini, Muhammad Reza, « Allamah Muhammad Taqi Jafari », imamreza.net (consulté le )

Liens externesModifier