Mohamed Fennich

homme politique marocain

Mohamed Fennich est un rais et le Grand-Amiral de Salé vers la fin du XVIIe siècle, jusqu'en 1666 ou 1667. Il est d'ailleurs l'ultime gouverneur de la République de Salé avant la réunion du territoire au Maroc[1],[2]. C'est en 1659 que Brahim Maâninou et Mohammed Fennich entrent, pour le compte de la principauté dilaïte, en pourparlers avec la Hollande afin de garantir la sécurité de ses marins et de ses commerçants. Son fils Abdallah Fennich est un grand corsaire salétin et bras droit du Grand-Amiral de Salé Abdellah Benaïcha.

Mohamed Fennich
La gravure fait apparaître à gauche (donc sur la rive droite de l'embouchure du Bouregreg) la ville de Salé ("Salé-le-Vieil"), et à droite de l'image (donc sur la rive gauche), « Salé-le-Neuf », le futur Rabat.
Représentation de Salé et de l'embouchure du Bouregreg à l'époque de Mohamed Fennich.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
محمد فنيشVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

RéférencesModifier

  1. Guide touristique de Salé, par Montada
  2. (ar) Abdelaziz Benabdallah, « Les Andalous », sur abdelazizbenabdallah.org

Articles connexesModifier